Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Orange T.3 – Takano Ichigo

Résumé

Suite à l’incroyable révélation que Suwa lui a faite, Naho est troublée ! Car si elle a conscience qu’elle ne peut répondre aux sentiments de son ami, elle sait aussi désormais qu’il sera son meilleur allié pour changer le futur de Kakeru. Mais a-t-elle seulement le droit d’abuser de la gentillesse de Suwa, alors que son amour pour Kakeru pourrait bien être sur le point de se concrétiser ?

Avis

Dans ce troisième tome d’Orange, Naho découvre que Suwa a lui aussi reçu une lettre du futur, et elle peut donc se reposer un peu sur lui pour l’aider à prendre les bonnes décisions afin de sauver Kakeru. Ce dernier s’ouvre progressivement à ses amis, en particulier à Naho…

Ce manga continue sur sa lancée, il est toujours très agréable, avec de surcroît quelques améliorations… mais aussi deux ou trois petits défauts supplémentaires. Commençons par les points positifs.

Les personnages secondaires prennent un peu plus de place dans ce tome, à ma plus grande joie. Ils ont enfin droit à une petite sous-intrigue et ne sont plus seulement là pour soutenir les protagonistes en arrière plan. Les changements opérés sur le fil des évènements commencent aussi à avoir un réel impact, ce qui soulève des interrogations pertinentes.

En revanche, un élément m’a dérangée à ce niveau. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler, mais certaines révélations m’amènent à me poser des questions au sujet de la cohérence. Les prochains tomes apporteront peut-être des explications ; en attendant, je reste dubitative.

Autre point à déplorer : Naho. Autant les autres personnages évoluent pas à pas, autant j’ai l’impression qu’elle régresse. Elle est de plus en plus nunuche, et j’ai envie de la secouer pour lui dire d’ouvrir les yeux et de faire fonctionner son cerveau. D’habitude, dans les shojo, le principal souci des protagonistes, c’est le manque de communication, mais là, même quand communication il y a, même quand tout pourrait difficilement paraître plus limpide, elle tergiverse et/ou est à côté de la plaque…

S’il ne fallait s’en remettre qu’à elle pour sauver Kakeru, je m’inquièterais encore plus pour lui… Heureusement, Suwa est là. J’admire son abnégation, et la scène où il force Kakeru à s’ouvrir à eux est vraiment poignante. L’émotion est clairement la qualité principale de ce manga : c’est doux, c’est mélancolique, c’est poétique…

Malgré les quelques reproches que je lui ai faits ci-dessus, c’est vraiment une très belle œuvre, même s’il lui manque un petit quelque chose pour être un coup de cœur. Je me demande comment toute cette histoire va se terminer… Enfin, plus que deux tomes !

Note : 4 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :