Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

La Légende des Drakel T.1 : L’Enfant du Hors-Monde – Yvan Lallemand

Résumé

Il existe parmi nous, sans que nous le sachions, des êtres hors du commun. Issus de clans sorciers rivaux et très puissants, Hugo, Soyal et leur petite sœur ont développé des dons exceptionnels, source de nombreuses convoitises. Pourquoi les mystérieux Drakel et les mercenaires d’un homme politique véreux les traquent-ils ? Pourquoi la petite sœur n’a-t-elle pas de prénom ? On l’appelle le Moineau. Elle est l’enfant du Hors-Monde.

Avis

Ce premier tome de La légende des Drakel, intitulé L’enfant du Hors-Monde, met en scène un frère et deux sœurs, dont la benjamine est assez… particulière. Elle est, du trio, celle qui possède les capacités magiques les plus incroyables. À la mort de leur mère, ils trouvent refuge auprès d’une puissante sorcière, mais les ennemis rôdent.

Un livre comme je les apprécie ! Une bonne histoire, de bons personnages, pas (trop) de manichéisme, de la magie, de l’aventure, du suspens… Ce fut vraiment une lecture agréable, si bien que mon seul véritable regret est qu’elle n’ait pas été plus longue.

L’histoire se dévore très vite, et j’aurais aimé que l’auteur s’attarde davantage sur tout, à commencer par ses protagonistes. Ils sont suffisamment construits dans l’ensemble, mais il leur manque ce petit truc qui fait qu’ils vont réellement nous manquer une fois la dernière page tournée. On connaît leur caractère, leur vécu, leurs objectifs, mais on ne les connaît pas « intimement ». Il aurait fallu pour cela passer davantage de temps / pages avec chacun d’eux.

Ce sont les enfants qui en pâtissent le plus. Il y a beaucoup de choses à dire sur Éléonore, sur Adélaïde, on suit également beaucoup Laure, mais le trio principal n’est pas assez exploité. J’aurais aimé ressentir avec plus d’impact leur deuil, leur inquiétude pour le Moineau, leur haine pour celui qu’ils croient coupable… Voilà, c’est exactement ce que je reproche à ce roman, en fait : il est bon, mais il ne fait pas rejaillir d’émotions intenses.

Et si tous les éléments du scénario se justifient dans l’ensemble, l’un d’eux m’a tout de même paru tomber comme un cheveu sur la soupe (l’apparition d’un personnage que je ne nommerai pas lors de l’affrontement final…). Je n’ai pas trouvé son intervention / implication spécialement pertinente.

Malgré ces quelques petits points négatifs qui l’empêchent d’être vraiment excellent, ce livre est très intéressant, et c’est avec un grand plaisir que je me plongerai dans la suite. J’espère juste qu’elle sera à la hauteur, car ce tome est tel qu’il aurait pu se suffire à lui-même.

Note : 4 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :