Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Maddy West et le sortilège de Voldelang – Brian Falkner

Résumé

Maddy West parle toutes les langues, même les plus rares. Et quand on lui demande son aide pour traduire de précieux manuscrits, elle saute de joie! Mais la jeune fille ignore encore que ce voyage est placé sous le signe de la magie. Les parchemins qu’elle doit déchiffrer cachent une formule puissante, capable de bouleverser l’équilibre du monde. Une course contre le temps commence : Maddy et ses amis réussiront-ils à annuler le sortilège de Voldelang ?

Avis

Maddy West et le sortilège de Voldelang est un roman jeunesse qui met en scène une jeune fille éponyme, dotée de l’incroyable faculté de parler n’importe quelle langue à partir du moment où elle la lit ou l’entend. Contactée pour déchiffrer de vieux parchemins en Bulgarie, elle s’embarque pour un voyage où rien ne va se passer comme prévu…

Bien que je sois très friande de littérature jeunesse, j’ai été assez déçue par ce livre. Si certains n’ont aucun mal à séduire petits et grands, celui-ci s’adresse exclusivement à un (très) jeune public. Les autres, passez votre chemin.

La plupart des éléments de l’histoire n’ont pas d’explication. C’est comme ça et puis c’est tout : le don de Maddy, pourquoi le vieil homme qui lui apparaît mystérieusement a-t-il décidé de veiller sur elle… Bref, c’est un roman où il faut se contenter de voir les rebondissement s’enchaîner, sans y chercher de la profondeur.

Il en va de même pour les personnages, dont j’ai oublié les noms pour la plupart (c’est dire combien cette œuvre restera gravée dans ma mémoire). L’ami japonais de Maddy ne sert pas à grand-chose hormis à apparaître et disparaître à l’insu de tous et à nous offrir le traditionnel binôme mixte de la majeure partie de ce genre de livres, la sorcière est l’antagoniste méchante parce que… Eh bien, parce qu’elle est méchante. Le singe est l’acolyte « amusant » (là encore, il fera surtout rire les plus jeunes…), et Dimitar est sympathique, sans plus.

Le seul personnage qui présente un tant soit peu d’intérêt, c’est Pavla, mais elle est sous-exploitée, essentiellement à cause de la fin expéditive. En deux temps, trois mouvements, le récit se termine, et on ne sait même pas ce qu’il advient d’elle.

Un roman que je ne recommande pas, sauf peut-être aux plus jeunes. L’intrigue a un bon rythme qui saura, je pense, les captiver, mais il ne faut pas en attendre davantage de ce livre.

Note : 2 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :