Le Réveil de Créatures T.2 : A la recherche de la Plume d’Os – John et Carole Barrowman

Résumé

Matt et Emily Calder sont des Animares, comme l’étaient leurs ancêtres avant eux. Ils peuvent donner vie à ce qu’ils dessinent, pénétrer dans des tableaux et voyager dans le temps. Mais parfois, ce pouvoir peut avoir de terribles conséquences… Leur mère a disparu et leur père est enfermé dans un tableau. Aujourd’hui plus que jamais, les jumeaux Calder sont surveillés, traqués et surtout ils sont en danger. Eux seuls détiennent la clé du Livre des bêtes et la plume d’os, qui permettent de libérer les monstres et les démons imaginés par leurs ancêtres… Mais quelqu’un est déjà sur les traces de ces précieux trésors. Quelqu’un qui les utiliserait pour faire le mal.

Avis

On retrouve les jumeaux Calder, Matt et Em, dans ce second tome du Réveil des Créatures. Ils s’inquiètent beaucoup pour leur mère, portée disparue, et les évènements successifs rendent Matt de plus en plus indocile. Alors qu’il enfreint une fois de plus les règles, les jumeaux découvrent qu’ils possèdent l’étonnante faculté de voyager dans le temps grâce à un tableau.

En dépit de quelques défauts, j’avais bien aimé le premier tome de cette saga, et il en va de même pour celui-ci, malgré un début en demi-teinte. J’ai d’abord été heureuse de découvrir un résumé de l’histoire, avant de me rendre compte qu’il n’évoquait que les grandes lignes dont je me souvenais déjà. Tant qu’à en fournir un, j’aurais préféré qu’il soit un petit peu plus complet, car l’intrigue est assez dense, et j’avais oublié bon nombre d’éléments.

L’histoire est assez longue à se (re)lancer. Je me suis ennuyée dans la première partie du livre, avec notamment le voyage dans le Londres victorien qui tend à s’étirer inutilement. La présentation du nouveau pouvoir des jumeaux aurait été exactement la même sans y passer autant de pages.

Le récit devient néanmoins plus intéressant par la suite, notamment quand on commence à voir apparaître le lien entre Solon et les évènements présents. Je dois avouer que j’ai quand même du mal avec le concept de voyage dans le temps, un procédé souvent incohérent et qui ne fait pas exception dans ce livre. En tout cas, je n’ai pas tout trouvé très logique, mais je ne m’étendrai pas davantage sur ce point afin de ne pas spoiler.

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup de mal avec Matt, que j’ai trouvé encore plus antipathique que dans le premier tome. Em et Zack sont bien plus attachants, et je regrette que le jeune garçon n’ait joué qu’un rôle mineur dans cette suite. Il en va de même pour Carik, qui avait du potentiel mais qui n’a pas été suffisamment exploitée à mon goût.

L’ensemble n’en demeure pas moins assez sympathique, malgré l’écriture parfois un peu confuse (ce que j’avais déjà déploré dans le premier tome, cette impression qu’il manquait des lignes de-ci, de-là pour plus de clarté). Je regrette que la fin de la saga n’ait pas été traduite en français, car j’aurais beaucoup aimé connaître sa conclusion.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :