Pokémon : La grande aventure Rouge feu, Vert feuille et Emeraude T.4 – Hidenori Kusaka / Satoshi Yamamoto

Résumé

Bien décidé à remporter tous les défis de la Zone de Combat, Émeraude n’en oublie pas sa mission première : protéger Jirachi des griffes du redoutable homme en armure. Il pourra compter sur le renfort d’anciens amis et de nouveaux alliés pour y parvenir ! Mais Émeraude devra ouvrir son cœur afin de gagner la confiance de tous. Les détenteurs de Pokédex convergent pour un combat final exceptionnel !

Avis

L’arc Émeraude se conclut dans ce tome de Pokémon : La grande aventure. Rubis et Saphir arrivent à la Zone de Combat pour aider Émeraude à protéger Jirachi, mais celui-ci n’est pas très enthousiaste à l’idée de se laisser assister, et encore moins de faire équipe. Pendant que les défis se poursuivent face aux Meneurs, Guile continue à traquer le pokémon fabuleux.

Après un tome précédent extrêmement décevant, celui-ci parvient tant bien que mal à remonter le niveau, mais… Je manque hélas d’objectivité. Ma meilleure amie m’a tellement survendu la fin, en m’assurant qu’elle serait épique, formidable, magnifique, que je m’attendais à quelque chose de vraiment exceptionnel. Or, en l’état, elle ne suffit pas à compenser le fait d’avoir dû supporter Émeraude pendant quatre cents pages supplémentaires, et cet éloge dithyrambique s’est contenté d’accroître ma frustration au terme de cet arc.

Il y a tout de même quelques points positifs à relever, comme le retour de visages connus, notamment les sympathiques Rubis et Saphir, et le passé d’Émeraude qui est plutôt bien construit (même s’il en faudra beaucoup plus pour le faire monter dans mon estime).

Néanmoins, j’ai trouvé l’ensemble très, très superficiel, et j’ai eu envie de claquer tout du long les personnages pour leurs décisions désastreuses. Émeraude passe son temps à répéter que sa mission est de protéger Jirachi, à prétendre qu’il peut y parvenir seul, à repousser Rubis et Saphir qui tentent de le convaincre d’accepter leur aide… pour qu’au final, ils soient tous en train de faire mumuse dans l’une des épreuves de la Zone de Combat pendant que les Meneurs sont seuls face à Guile ! Sérieusement ?

Quand on connaît l’importance de cette mission, on peut se questionner sur la pertinence du nombre restreint de renforts. Enfin, ce n’est pas comme si Marc et Alizée étaient restés à bord du bateau plutôt que de débarquer sur l’île avec Rubis et Saphir pour les épauler dans leur tâche. Euh… Une minute…

Et quid d’Olga ? Et surtout de Giovanni ? Parce que bon, ce n’est pas comme s’il avait déjà risqué sa vie pour celle d’Argent. Au lieu de quoi, les questions restées en suspens au terme de l’arc Rouge feu Vert feuille le sont toujours. Pas de nouvelles du chef de la Team Rocket, ni de deux de ses trois Crocs. Seule Saki réapparaît, mais elle semble désormais affiliée à une autre Team dont l’évocation aura été pour moi la seule véritable surprise de ce tome.

Quant au combat final, s’il est certes épique, ce n’est pas non plus une réussite pour moi. D’accord, il accomplit l’exploit de réunir certains personnages (et pas des moindres !), mais là où ç’aurait justement été intéressant de les voir œuvrer de concert, avec le style qui leur est propre, j’ai trouvé qu’ils manquaient au contraire de personnalité. Ils auraient été remplacés par n’importe qui que je ne suis pas sûre que cela aurait fait une quelconque différence.

Deux-trois parviennent à tirer leur épingle du jeu, mais les autres se contentent de former un groupe, une entité globale au détriment individuel des membres qui la composent. Les rares fois où ils ont l’occasion d’interagir, l’urgence de la situation coupe court à leurs conversations, et quand l’opportunité s’offre enfin à eux… Fin !

Je pense relire un jour prochain le manga Pokémon depuis ses débuts, car il y a pas mal d’éléments qu’il me semble avoir oublié d’un arc à l’autre, mais ce sera sans enthousiasme que je retrouverai Émeraude le moment venu, contrairement au reste de la série. J’espère que la suite sera à la hauteur de mes attentes, car Sinnoh étant ma région préférée, je place beaucoup d’espoirs dans Diamant, Perle et Platine.

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :