Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Fidèle au poste – Amélie Antoine

Résumé

Mariés depuis trois ans, Chloé et Gabriel mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu’au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d’une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d’un groupe de parole. Il y fait la connaissance d’Emma, une photographe arrivée dans la ville récemment, qui va l’aider à traverser son deuil. Seulement, Chloé semble toujours très présente et, étonnamment, vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à se reconstruire. Et si la réalité n’était pas celle à laquelle il se raccroche ?

Avis

Fidèle au poste est un roman qui alterne trois points de vue. Celui d’Emma, photographe fraîchement débarquée à Saint-Malo, de Chloé, qui s’exprime par-delà sa mort, et de Gabriel, son époux / veuf qui tente de son mieux de continuer à vivre après le trépas de celle qu’il aime. Quels mystères entourent l’inexplicable situation de Chloé ? Est-elle réellement devenue un fantôme ?

L’idée de départ est intéressante, mais la manière dont elle a été exploitée, en revanche, n’est pas une franche réussite. Le style d’écriture est relativement plat, à l’instar des personnages. Chloé est tout simplement insupportable, Emma ne sert en fin de compte pas à grand-chose et Gabriel… Si j’ai ressenti de la compassion pour lui dans la première moitié du livre, cela n’a pas duré dans la seconde.

La logique de la narration est pourtant pertinente, à la première personne pour Chloé et Emma qui sont actrices de l’histoire, et externe pour Gabriel qui la subit d’un bout à l’autre, mais cela ne suffit malheureusement pas. Ils manquent trop de corps pour qu’on soit pris dans ce récit.

Après un début qui m’a beaucoup évoqué Boucle d’or (version conte interdit), survient un évènement qui renverse complètement la situation, mais qui m’a pourtant laissée de marbre. C’est à ce moment-là qu’Emma cesse de servir à quoi que ce soit (d’ailleurs, elle n’aura même pas le droit à une conclusion véritable, on pourrait même penser que son épilogue appelle une suite), qu’on hait toujours plus Chloé et qu’on s’interroge sur l’attitude passive de Gabriel.

La deuxième partie traîne en longueur, parce qu’on se dit que celui-ci ne peut pas être stupide à ce point, mais la fin n’est pas crédible pour autant. Elle tombe trop brusquement, comme un cheveu sur la soupe, et avec trop de sang-froid. Là, le personnage ne se contente pas de dévoiler une facette insoupçonnée de sa personnalité. C’est presque incohérent avec l’image qui a été donné de lui jusqu’à présent.

Je n’ai donc pas apprécié ce roman. Ou plutôt, je l’ai trouvé creux. Peut-être que si les émotions avaient été plus intenses, j’aurais davantage accroché, mais ce n’est pas le cas. Si le deuil est mené correctement, j’aurais souhaité éprouvé plus de colère, plus d’indignation, plus d’empathie aussi pour Emma et Gabriel, au lieu de quoi j’ai juste voulu gifler Chloé tout du long (mais qui ne le voudrait pas ?). Un roman dispensable, selon moi.

Note : 2 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :