Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

L’ultime secret du Christ – José Rodrigues Dos Santos

Résumé

Seule au cœur de la bibliothèque vaticane, Patricia Escalona, éminente paléographe, étudie le Codex Vaticanus, l’un des plus anciens exemplaires de la Bible. Un document aussi sacré qu’exceptionnel qui causera sa perte : elle est égorgée, et un message codé est laissé près de son corps. D’abord suspecté, Tomás Noronha, historien et cryptologue, finit par apporter son aide à Valentina, l’inspectrice chargée de l’enquête. Alors que les meurtres s’enchaînent, ils vont devoir plonger dans les mystères du livre sacré pour comprendre les motivations de l’assassin. Une quête de la vérité qui va les conduire jusqu’en Israël, sur les traces de l’une des plus grandes figures de l’humanité : le Christ.

Avis

Après la découverte d’un corps dans la bibliothèque vaticane, le professeur Tomàs Noronha, d’abord considéré comme suspect potentiel, est recruté par l’inspecteur Valentina afin de l’aider à résoudre l’enquête et percer L’ultime secret du Christ qui confère son nom au roman.

Il est rare que je me trouve dans un tel cas de figure, mais j’ai trouvé ce livre à la fois incroyablement intéressant… et terriblement mauvais. Tout le problème réside dans la volonté de l’auteur d’en faire une œuvre de fiction, car si la qualité historique est là, on ne peut hélas pas en dire autant de l’aspect littéraire.

Le style est pauvre, les personnages sont fades et dépourvus de personnalité, les dialogues sont superficiels, la majeure partie des chapitres se terminent sur des cliffhangers affligeant à force de prendre toujours la même forme et l’aspect thriller / enquête doit occuper en tout et pour tout quinze pour cent de l’ouvrage. Vraiment pas de quoi nous tenir en haleine, d’autant qu’on voit venir assez vite les rebondissements, les révélations et surtout le coupable. Il n’y a qu’un seul élément de l’intrigue qui a réussi à me surprendre, autrement dit bien peu.

Le caractère historique de l’œuvre est en revanche admirable. On sent que l’auteur maîtrise son sujet, qu’il a fait beaucoup de recherches, et même si je connaissais vaguement certaines des questions abordées, j’ai appris quantité de choses concernant Jésus et la Bible.

Le problème, là encore, c’est la façon dont ces explications sont mises en scène, avec les sempiternelles interruptions semi-hystériques de Valentina (qui a paradoxalement l’air de souffrir de grosses lacunes en matière de théologie), ou parfois des éléments qui reviennent en boucle, car ils sont réévoqués avec les nouveaux personnages.

D’où le fait que je ne m’explique pas l’intérêt de l’auteur d’avoir fait de cette œuvre un roman, de surcroît aux airs de mauvais crossover entre Da Vinci Code et Anges et Démons de Dan Brown (que je n’ai pas spécialement trouvés fameux non plus, surtout le deuxième, comparés aux films), quand il aurait tout simplement pu en faire un excellent essai.

Honnêtement, ce livre vaut la peine d’être lu pour son côté historique et théologique, mais si une relecture de la Bible ne vous tente pas ou si c’est surtout l’aspect thriller qui vous attire, passez votre chemin. Vous serez forcément déçu.

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :