Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Eve – WM. Paul Young

Résumé

Un conteneur s’échoue sur une île… A l’intérieur, John le Collectionneur découvre une jeune femme, les membres cassés, presque congelée, respirant à peine. Il découvre bientôt que son code génétique la relie à chaque être vivant sur la planète. Qui est-elle ? A quoi est due sa survie ? Tout en restant fidèle aux textes bibliques, Wm. Paul Young revisité dans ce roman la Création de manière inédite et audacieuse, nous offrant une nouvelle mise en lumière des croyances traditionnelles sur notre véritable essence. De la même façon que La Cabane avait éveillé chez ses lecteurs une compréhension personnelle et non religieuse de Dieu, Eve nous permettra d’échapper aux interprétations « fautives » qui ont corrompu les relation humaines depuis le jardin d’Eden.

Avis

Eve est un roman dans lequel l’auteur revisite le mythe biblique d’Adam et Eve, les premiers humains. L’histoire commence avec Jean, un Collectionneur, qui découvre dans un conteneur plein de cadavres de jeunes filles une adolescente encore vivante, Lilly, destinée à être le Témoin et peut-être changer certaines choses…

La passionnée de théologie que je suis attendait énormément de ce livre, et quelle déception ! Déjà, le résumé m’a induite en erreur, tellement en erreur que le personnage principal ne s’appelle pas John, comme indiqué, mais Jean…

Les mentions d’un conteneur et du code génétique de la protagoniste me donnaient matière à penser que cette histoire revêtirait des airs d’enquête (peut-être même policière), mais j’étais loin du compte. L’intrigue ne se déroule absolument pas sur Terre. Elle prend place dans une sorte d’univers parallèle, à la croisée des mondes, où la magie est admise et où être la fille d’Adam et Eve est certes exceptionnel, mais pas si déroutant que cela.

J’ai apprécié les passages centrés sur Adam et Eve, même si j’aurais aimé que Lilith ait un réel rôle à jouer dans ce roman (ce que le prénom de Lilly me laissait d’ailleurs espérer depuis le début). En revanche, c’est tout le reste qui m’a déplu. J’ai eu du mal à assimiler ce qui gravitait autour de Lilly, de Jean, des Érudits…

Je n’ai pas non plus compris les codes de cet univers, pourquoi certaines choses semblaient possibles, pourquoi d’autres non, le rapport entre l’existence terrestre de Lilly et le fait qu’elle soit la fille d’Eve… Je pense que je suis passée à côté du plus gros de cette histoire, qui m’a assez rapidement perdue.

De même, la fin m’a déçue. Beaucoup trop heureuse à mon goût. La quatrième de couverture faisait état d’une « compréhension personnelle et non religieuse de Dieu » dans le précédent livre de l’auteur, ce que j’aurais préféré retrouver ici plutôt qu’une conclusion ouvertement orientée happy end, qui ne laisse pas vraiment de place à la réflexion.

En somme, je n’ai pas aimé cette histoire. Peut-être un peu trop romancée pour moi, et pas toujours avec suffisamment de clarté. Il y aura sans doute d’autres lecteurs pour l’aimer, mais en ce qui me concerne, mes attentes étaient trop hautes et trop différentes.

Note : 2 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :