Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

My Home Hero T.1 – Masashi Asaki / Naoki Yamakawa

Résumé

Tetsuo est un modeste père de famille qui se passionne pour les romans policiers. Il découvre un jour des traces de coups sur le visage de sa fille qui vient à peine de quitter le foyer familial pour vivre seule. Tetsuo retrouve rapidement le coupable et le suit. Sans savoir que cela le mènera à commettre un crime qui changera pour toujours la destinée de sa famille. Mais pour le bien de sa fille, ce papa fait le choix de la lutte…

Avis

Dans My Home Hero, un manga seinen appartenant au registre du thriller, Tetsuo, un simple père de famille, est amené à commettre un meurtre après avoir découvert la violence et la dangerosité du petit ami de sa fille. Les ennuis ne font alors que commencer…

J’avais entendu beaucoup de bien de ce manga, mais sa découverte n’a pas été la hauteur de mes attentes. Il souffre d’un défaut rédhibitoire à mon goût : le fait d’avoir du mal à trouver son ton. Même si cela s’estompe un peu au fil des chapitres, j’ai eu l’impression que cette histoire ne savait pas vraiment sur quel pied danser, oscillant entre sérieux et humour, gravité et dérision, le tout de façon maladroite.

À cause de cela, je n’ai pas vraiment ressenti d’empathie pour les personnages principaux. Tetsuo annonce d’entrée qu’il serait prêt à tuer s’il découvrait que sa fille avait un petit ami, et même s’il s’avère qu’il a de bonnes raisons de passer à l’acte, j’ai trouvé ses réactions parfois trop désinvoltes. Il y a une nette différence entre écrire des romans policiers (ou plutôt adapter à sa sauce les idées d’autrui) et devenir soi-même bourreau.

J’ai un peu plus apprécié sa femme, qui revendique son implication dans le meurtre en endossant de son propre chef des responsabilités que son mari souhaiterait lui épargner. Quant à la fille, elle m’a fait l’effet d’être assez inutile et transparente.

Je ne suis pour l’heure pas fan de ce manga, dont même les dessins n’ont pas réussi à me séduire (sans parler de la scène de la ruelle, dont le caractère choquant m’a paru inversement proportionnel à sa pertinence), mais comme il s’améliore un peu dans sa deuxième moitié, je vais laisser sa chance au tome suivant, en espérant qu’il parvienne mieux à me convaincre. Si ce n’est pas le cas, je pense que je ne continuerai pas.

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :