Winged Mermaids T.1 – Etorouji Shiono

Résumé

Dans un monde recouvert par les eaux, la guerre fait rage dans les airs comme sur la mer, grâce aux hydravions d’un nouveau genre ! Convoqué par sa sœur Misuzu, capitaine de l’armée de l’air d’Aizen, Ishito Suzuki, pilote pour une compagnie aéropostale, est prié de prendre la place du prince Asagito, menacé par une nation rivale. Rapidement, la paix vole en éclats alors qu’un bombardier s’écrase sur leur base. Blessé, Ishito est envoyé sur un navire d’entraînement où il rencontre cinq jeunes femmes, bien décidées à devenir pilotes pour défendre leur pays. Misuzu profite alors de la ressemblance entre Ishito et Asagito pour échafauder un plan de contre-attaque…

Avis

Dans Winged Mermaids, un manga seinen où le monde est majoritairement composé d’eau, Misuzu exhorte son frère, Ishito, à servir de doublure au prince Asagito, dont la vie est menacée. Le jeune homme est rapidement blessé dans un attentat, et il fait la connaissance de cinq élèves pilotes durant sa convalescence.

J’ai entamé la lecture de ce manga avec beaucoup d’a priori, n’ayant pas du tout adhéré à Zelphy, une autre œuvre de l’auteur, mais le résultat est meilleur que je ne le redoutais.

L’histoire est moins confuse que celle de Zelphy, néanmoins il y a toujours une pléthore de personnages, parmi lesquels il est difficile de se retrouver, et plus encore de les cerner. Le mangaka n’a pas vraiment le temps de les mettre individuellement en avant, et par conséquent d’étoffer leur caractère, sauf peut-être Misuzu et Ishito, les deux protagonistes.

L’idée de travestir un personnage pour le faire passer pour un autre n’est pas nouvelle, et par conséquent pas très originale, mais l’intrigue n’en demeure pas moins correcte. Elle m’a tout de même un peu perdue vers la fin, j’ai eu du mal à me repérer lors des batailles en plein ciel et à différencier les deux camps.

L’univers est quant à lui intéressant, mais il aurait gagné à être un peu plus développé à mon goût (à moins qu’il ne le soit dans les prochains tomes, mais comme la série n’en compte que trois, j’ai peur que des éléments passent à la trappe). Je suis tout de même un peu déçue : en voyant le résumé évoquer un monde recouvert par les eaux, je m’attendais à une ambiance à la Waterworld, mais on en est très loin.

En somme, c’est un premier tome qui se lit et que j’ai apprécié (sans plus), son principal atout résidant essentiellement à mes yeux dans le fait qu’il soit meilleur que Zelphy.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :