La trilogie des Charmettes T.2 : L’œil du mainate – Eric Boisset

Résumé

La suite tant attendue du Secret de tante Eudoxie ! Jeanne, Iris, Victoire et Mina sont quatre jeunes sorcières. Sous la houlette de tante Eudoxie, elles doivent réaliser trois figures dont la réunion aboutira à la mise en œuvre d’une énergie mystérieuse : le Mana ! Tout irait pour le mieux, si la maléfique mademoiselle d’Abbeville ne s’ingéniait à leur nuire, mettant tout en œuvre pour s’emparer des figures. Son plan est, cette fois-ci, redoutable : Childéric, le mainate de Jeanne, est équipé à son insu d’une micro-caméra, et retransmet de précieuses informations depuis l’antre des Charmettes…

Avis

Après avoir été sauvé par l’accomplissement de la première figure, Childéric le mainate est devenu la cible de Mlle d’Abbeville dans ce second tome de La trilogie des Charmettes. Elle le transforme à son insu en caméra sur pattes et en profite pour espionner Jeanne, ainsi que sa tante et les autres sorcières.

J’ai un peu plus apprécié ce tome que le précédent, mais c’est loin d’être un coup de cœur. J’ai trouvé le quatuor de petites sorcières toujours aussi insupportable, mais comme ce sont cette fois les animaux qui se placent au centre de l’intrigue, elles sont un peu moins présentes et gâchent par conséquent moins la lecture.

Je n’aime pas leur arrogance, leur façon de s’exprimer… Elles ont l’air de dédaigner tout le monde, y compris leurs animaux, à se demander pourquoi elles ont pris la peine de leur conférer l’usage de la parole. Ils se montrent pourtant plus dégourdies qu’elles la plupart du temps, et heureusement !

Mlle d’Abbeville est une antagoniste sans envergure, elle est méchante et puis c’est tout, et la magie est une fois de plus survolée. Comme dans le premier tome, il est question d’un programme d’apprentissage très dense, qui sera finalement expédié pour accomplir au plus vite la seconde figure. Il se limite donc au langage du feu qui, loin d’être puissant ou impressionnant, est seulement ridicule…

De ce fait, merci à Tchekhov et à M. Grognatout d’avoir rendu cette lecture pas trop désagréable. Ils sont les deux seuls éléments vraiment intéressants de ce tome.

Note : 2 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :