Moi, quand je me réincarne en slime T.2 – Fuse / Taiki Kawakami

Résumé

Arrivée au royaume des nains dans l’espoir d’y trouver un ingénieur, Limule et sa suite se retrouvent au prise avec un ministre malveillant. Leurs démêlés avec cet homme puissant les mènent directement sur le banc des accusés. Le roi en personne va juger de leur sort, dans un procès qui s’annonce très défavorable. Comment se tirer d’un tel mauvais pas quand on a même pas le droit de dire un mot pour se défendre ?

Avis

La sentence tombe dans ce deuxième tome de Moi, quand je me réincarne en slime. Les nains sont condamnés à l’exil et accompagnent donc Limule dans le village des hobgobelins, qu’ils aident à bâtir. Ils font alors la connaissance d’un trio d’aventuriers et de l’énigmatique Shizu.

C’est une histoire toujours sympathique à suivre, mais j’ai été un peu moins emballée par ce tome que par le précédent. En fait, je lui trouve de plus en plus de ressemblances avec To your eternity : la capacité de métamorphose du protagoniste, la mort rapide d’un personnage qui s’annonçait pourtant comme important, l’univers fantaisiste aux règles pour le moment encore assez abstraites…

De ce fait, j’ai du mal à saisir où l’auteur veut nous emmener, et à distinguer un véritable fil conducteur dans tout cela, car beaucoup d’éléments sont évoqués, sans toutefois être développés. L’œuvre est assez agréable pour que j’accepte de me laisser porter par elle, néanmoins j’aime généralement mieux savoir où je mets les pieds, contrairement à Limule qui ne semble pas forcément se poser de questions sur l’univers dans lequel il s’est réincarné.

J’ai également du mal à m’attacher aux personnages, sauf peut-être à Limule et aux quatre aventuriers, dont l’apparition ne sera cependant que de courte durée. Quant à Veldra, je ne comprends toujours pas son utilité. Son absence semble avoir pour l’heure plus d’impact que son existence même, puisque c’est apparemment sa disparition qui provoque tant de chaos dans la région.

Je termine donc ce tome indécise. Je lirai la suite, parce que je suis curieuse de découvrir où cette histoire tend à nous mener, mais je ne suis plus tout à fait convaincue, ce qui me rappelle là encore mon ressenti lors de ma découverte de To your eternity. Je verrai bien ce que le volume suivant m’inspirera.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :