Zelphy T.2 – Etorouji Shiono

Résumé

Nous sommes en l’an 1001 du calendrier de l’Aion… Tous les Portails spatiaux sont aux mains d’une alliance militaire interplanétaire appelée les Gardiens de l’Aion. Lýsja, un jeune prince déchu du Royaume-Uni de Zaysion, rêve d’aventures. Rejeté par l’armée en raison de sa frêle constitution, il travaille maintenant comme plombier. Il n’abandonne pas pour autant l’envie de tout quitter pour découvrir les vastes étendues spatiales… C’est alors qu’un enchaînement de circonstances malheureuses l’amène à fuir sous la menace des Gardiens de l’Aion. En compagnie d’un équipage surprenant et plein de ressources, Énoc le chat-pirate et Pico Pico, un mystérieux robot, Lýsja va vivre les heures les plus mouvementées de sa vie. Rejoignez-le sans tarder dans cette grande aventure spatiale !

Avis

Dans ce second tome de Zelphy, Lysja, Enoc et Pico Pico s’efforcent d’échapper à leurs poursuivants à bord de leur vaisseau, et ainsi de poursuivre leur voyage à travers le cosmos.

Pardon pour ce résumé extrêmement concis, mais bien que ma lecture soit très récente, je suis incapable de me remémorer les tenants et aboutissants de ce manga. Pour être franche, je ne suis même pas sûre de les avoir compris…

Comme dans le premier tome, on saute d’une scène à l’autre (et même d’un lieu à l’autre) sans avoir vraiment le temps de comprendre le pourquoi du comment, et les personnages sont toujours aussi nombreux, avec des noms encore plus imprononçables.

J’ai été heureuse de retrouver Alvera, que j’avais plutôt bien appréciée précédemment, mais j’ai vite déchanté à cause de la « blague » faite à son sujet. Je pense que le mangaka devrait sincèrement arrêter de se focaliser sur les seins de ses personnages féminins, car j’avais déjà remarqué dans le premier tome que les poitrines avaient tendance à être très (trop) volumineuses. Si en plus cela débouche sur un humour passablement douteux…

La fin m’a tout de même plu, avec Pico Pico que j’aime également beaucoup. Je ne m’attendais pas du tout à cela (en fait, je crois que je ne m’attends pas à grand-chose, parce qu’il faudrait déjà que je m’y retrouve…). Bref, à un ou deux détails près, je ne suis pas emballée par ce manga, ce qui est assez rare pour être souligné.

Je vais quand même poursuivre et conclure la série, puisque j’ai de toute façon acheté le pack intégral. Elle ne compte que cinq tomes, ce n’est pas la mer à boire…

Note : 2 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :