Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

A Silent Voice T.4 – Yoshitoki Oima

Historique

Si les retrouvailles de Shôko et de Miyoko se passent à merveille, au grand soulagement de Shoya, les choses sont loin d’être aussi simples quand il tombe sur Naoka en pleine rue … Alors qu’il la ramène chez elle, l’adolescente repère la jeune malentendante dans une boutique, et le premier contact se révèle plutôt explosif ! Mais pour le lycéen aussi les choses évoluent : sans s’en rendre compte, il se constitue peu à peu un cercle d’amis. Hélas, lorsque la timide Shôko tente de lui déclarer sa flamme à haute voix, c’est l’échec total…

Avis

Un « groupe » hétéroclite se forme dans ce quatrième tome d’A Silent Voice. Lors d’une sortie pour le moins surprenante avec Shoko, sa sœur, ainsi que de nouveaux et anciens camarades d’école, Shoya s’interroge sur l’amitié et sur ses propres sentiments.

Hmm… Je commence à me demander si mon intérêt pour ce manga ne s’essouffle pas un peu. J’avais déjà été moins convaincue par le troisième tome que par les deux premiers, ce que j’avais mis sur le compte d’une trop longue interruption de lecture, mais j’ai éprouvé le même sentiment pour celui-ci.

Pas que ce soit mauvais, mais la tournure prise par l’histoire ne m’emballe pas particulièrement. Je trouve qu’elle s’éparpille un peu trop, avec tous les personnages qui font leur (ré)apparition. J’ai également un peu de mal à saisir leurs motivations.

La relation entre Shoko et Shoya stagne toujours autant, alors que le jeune homme se rapproche de sa cadette, Yuzuru, qui traverse une mauvaise passe. De tous les protagonistes, elle est la seule à qui je sois véritablement parvenue à m’attacher. J’aime son caractère à la fois fort et faible, un peu rebelle, qui fait d’elle la « grande sœur », en dépit de son jeune âge.

D’ailleurs, je trouve que Shoko est trop reléguée au second plan. Certes, elle est timide et effacée, et son handicap ne l’aide pas à communiquer, mais je crois que c’est cela qui me gêne un peu. Je m’attendais à ce que l’histoire soit centrée sur elle et sur Shoya, au lieu de quoi leur relation flotte au rythme d’évènements divers.

Je finirai ce manga, ne serait-ce que parce que j’ai les sept tomes en ma possession, mais je suis un peu déçue, car je ne m’attendais pas vraiment à cela en me lançant dans cette série, plutôt à une romance, or dans l’ensemble, on en est très loin.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :