Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Drôles d’espions T.2 : Une affaire noir pétrole – Pierdomenico Baccalario / Alessandro Gatti

Résumé

La mission est ultra-urgente : il faut passer à l’action immédiatement ! Le professeur Griffiths vient à Amsterdam donner son avis sur un projet de forages pétroliers. Mais de sinistres personnages sont bien décidés à l’en empêcher… Et le professeur Griffiths risque de se retrouver en sérieux danger !

Avis

Une affaire noir pétrole attend la famille Intrigue dans ce deuxième tome de Drôles d’espions. Leur tante les charge de veiller sur un professeur excentrique qui doit présenter un important rapport destiné à mettre un terme à un projet menaçant l’écologie. La mission, simple à première vue, va pourtant leur donner du fil à retordre…

Une bien meilleure lecture qu’Une énigme bleu saphir ! Rebutée par le prix du livre, trop élevé comparativement à son temps de lecture, j’ai acheté celui-ci d’occasion, donc j’avais déjà ce grief en moins, mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle je l’ai davantage apprécié.

Si, dans ma précédente chronique, je louais déjà le côté absurde et décalé de l’œuvre, j’évoquais néanmoins le fait qu’elle ne m’avait arraché qu’un ou deux sourires. Eh bien, cette fois, il m’est même arrivé de rire aux éclats (mention spéciale à l’oncle qui n’a jamais prononcé le mot « échec » !).

Les personnages m’ont également paru plus sympathiques, et moins caricaturaux. Même Imogen, bien qu’elle demeure le cliché de l’adolescente superficielle et capricieuse, est plus supportable. Je mettrais tout de même un bémol sur les cadets, on n’a vraiment pas l’impression de voir des enfants de dix et onze ans.

Là où ce tome pèche… je ne dirais pas davantage que son prédécesseur, mais différemment, c’est dans son rythme. Après une enquête trop rapide, celle-ci traîne en longueur. Plus exactement, on passe trop de temps sur la Lessive bulgare pour rien. Littéralement POUR RIEN, tandis que le véritable rebondissement, lui, sera expédié en quatrième vitesse dans les derniers chapitres.

C’est un récit à mettre entre les mains de détectives en herbe ou de n’importe quel public avec des attentes peu élevées (ou qui souhaitent simplement une lecture amusante sans prise de tête), mais au-delà de onze-douze ans, je vous invite à vous tourner plutôt vers Sherlock, Lupin & moi, une saga co-écrite par les mêmes auteurs que Drôles d’espions.

Note : 3.5 / 5

Publicité

Un commentaire sur “Drôles d’espions T.2 : Une affaire noir pétrole – Pierdomenico Baccalario / Alessandro Gatti

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :