Le mystère du livre disparu T.2 : À nous les Trois Mousquetaires ! – Pierdomenico Baccalario / Eduardo Jauregui

Résumé

Le monde des livres a de nouveau besoin d’Anna et Gabriel : un nain au caractère bien trempé est soudain apparu au cœur de l’action des Trois Mousquetaires… Anna et Gabriel vont devoir le trouver pour le faire sortir de l’histoire, mais l’intrus se laissera-t-il faire ?

Avis

Après avoir sauvé Peter Pan, c’est au secours des trois mousquetaires que se lancent Anna et Gabriel, ainsi que leur tante Béa, dans ce deuxième tome du Mystère du livre disparu. Un nain a fait son apparition dans les pages du célèbre roman d’Alexandre Dumas, redoutable bretteur, mais surtout insupportable créature.

J’ai préféré ce tome au premier, essentiellement parce que le concept est mieux exploité. Là où Anna et Gabriel faisaient surtout de la figuration dans Peter Pan, ils deviennent cette fois-ci de réels acteurs de l’histoire qu’ils doivent sauver, et interagissent avec la plupart des personnages de Dumas, des mousquetaires au comte de Rochefort, en passant par Constance Bonacieux.

J’ai néanmoins eu du mal avec leur brusque maturité. Je suppose que c’est dû à la « transformation » qu’ils subissent en entrant dans le livre, mais même si c’est justifié, je trouve dommage d’envoyer des enfants dans les histoires si c’est pour qu’ils s’y comportent en adulte.

Je regrette aussi que Sylvia et Max, les nouveaux venus, ne servent pas à grand-chose, pour ne pas dire à rien. Certes, on devine qu’ils auront un rôle plus important à jouer par la suite, mais je m’attendais tout de même à ce que le garçon intervienne pour prêter main forte à Anna et Gabriel.

Leo Gutenberg est quant à lui un peu plus mis en avant que dans le tome précédent, mais son enquête n’est pour l’heure guère utile à l’intrigue, à l’instar de Nero qui continue juste à servir de deus ex machina quand Anna et Gabriel sont à court d’idée. Le seul personnage à avoir droit à un développement un peu poussé, c’est Gustav.

Pour ces raisons, j’ai été moins convaincue par la partie se déroulant dans la réalité que par l’immersion dans Les Trois Mousquetaires. Cette lecture aura tout de même été sympathique, et je déplore que le reste des aventures d’Anna, Gabriel et des Gardiens de Thot n’aient pas été traduites en français.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :