Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Une aventure de Wilde et Chase T.1 : À la poursuite de l’Atlantide – Andy McDermott

Résumé

Après des années de recherches, Nina Wilde, une jeune archéologue new-yorkaise, est parvenue à localiser l’Atlantide. Malheureusement, elle est désavouée par ses pairs. Alors, quand le célèbre mécène Kristian Frost lui propose de financer son expédition, elle saute sur l’occasion. En compagnie d’Eddie Chase, un ancien agent des services secrets britanniques, et de la sublime Kari, la fille de Frost, elle s’embarque dans une folle aventure archéologique. Mais le sinistre Giovanni Qobras a juré de trouver l’Atlantide avant elle et de s’emparer du secret qu’elle recèle depuis plus de onze mille ans… De l’Iran au Brésil, des fonds de l’océan aux sommets de l’Himalaya, la quête de l’Atlantide mène à tout. À la mort, à l’amour… aux mystères les mieux protégés !

Avis

Nina Wilde se lance À la poursuite de l’Atlantide, une quête au cours de laquelle ses parents ont disparu des années plus tôt, après y avoir consacré toute leur vie. Protégée par Eddie et supervisée par Kari, la fille de son mécène Kristian Frost, elle s’efforce de remonter le fil d’indices qui feront peut-être du mythe une réalité.

Ça, c’est le résumé objectif. Pour le résumé subjectif, je dirais que les personnages se tirent dessus en se balançant des grenades, puis qu’ils se balancent des grenades en se tirant dessus. Globalement. À deux-trois chapitres près.

Et l’Atlantide, dans tout ça, me demanderez-vous ? Eh bien, notre détonante petite bande aurait pu rechercher El Dorado ou Tralla La (un cookie à ceux qui auront la référence) que ça n’aurait pas changé grand-chose, tant l’aspect archéologique est relégué à l’arrière-plan.

Les armes et les explosifs sont bien plus détaillés que les différents temples découverts, et pour cause, puisque ces derniers volent littéralement en éclats en moins de temps qu’il n’en faut pour dire orichalque.

Vous avez déjà vu le Disney Atlantide, l’empire perdu ? Imaginez la même chose, mais avec Enzo qui incarnerait tous les personnages. Un hélico ? Une tombe ? Un bateau ? Un temple ? Un laboratoire ? Un avion ? Boum, on fait tout péter !

Comme c’était surtout l’aspect archéologique / mythologique qui m’intéressait dans ce livre, je me suis résignée, au bout de quelques bast… chapitres, à survoler les passages dignes d’un scénario de Michael Bay. Et c’est ainsi que je me suis retrouvée à l’épilogue.

Les morts sont caricaturales (mais vraiment caricaturales, genre combien de chances le phobique des hélicos avait de mourir empalé par un rotor dans les profondeurs du Golfe de Cadix, après avoir survécu à une fusillade, une explosion, une autre fusillade, une expl… Bon, OK, j’arrête !), et les personnages sont fades (Eddie est aussi lourd qu’indestructible, Nina a l’utilité d’une paire de tongs en haute montagne, et Kari, malgré ses airs de Mary Sue, aurait pu tirer son épingle du lot… mais en fait non).

Quant au scénario, c’est du déjà-vu. Le film Tomb Raider : Le berceau de la vie, le roman L’Arche (Boyd Morrison)… Autant dire qu’on voit vite venir les motivations de certains. En tant que lecteur. Bon, à la décharge des protagonistes, c’est sûr qu’il valait mieux passer tout le livre à leur répéter qu’ils travaillaient pour la mauvaise personne et à essayer de les tuer plutôt que de leur expliquer pourquoi. Quoique, les antagonistes qui en fait n’en sont pas ne semblaient pas le savoir eux-mêmes avant que le vrai grand méchant ne dévoile ouvertement ses plans.

Enfin, la romance. Qui sort de nulle part. Mais vraiment de nulle part, parce que la seule inclination potentielle que le récit laissait entrevoir, c’était l’attitude de Kari vis-à-vis de Nina, mais là encore, en fait non. Pas du tout.

Ce roman, c’est de la DY-NA-MI-TE… si vous aimez ça. Et la castagne, bien sûr. Personnellement, si je veux voir des gens se taper dessus, je regarde les Tortues Ninja, je n’ouvre pas un livre sur l’Atlantide. Et si c’est l’Atlantide qui vous intéresse, eh bien… Fuyez ! Vite ! Avant que tout s’écroule !

Note : 2 / 5

3 commentaires sur “Une aventure de Wilde et Chase T.1 : À la poursuite de l’Atlantide – Andy McDermott

Ajouter un commentaire

  1. Ah, mais justement, en lisant ta chronique, je pensais à L’arche de B. Boyd … Ça m’a fait sourire de te voir l’évoquer. Dans ce roman aussi, il y avait une sorte de romance très artificielle, un peu comme s’il fallait cocher la case…

    J’aime

    1. Je viens de relire ma chronique de L’Arche, et je m’aperçois que j’ai été beaucoup plus indulgente avec ce livre qu’avec À la poursuite de l’Atlantide… La grosse sensation de déjà-vu n’a vraiment pas dû jouer en faveur de ce dernier !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :