Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Carciphona T.1 – Shilin Huang

Résumé

Durant des siècles, la magie avait été monnaie courante dans le monde de Maelstrom. Une magie bienfaisante qui offrait à la société un pouvoir extraordinaire, mais également maudite, puisqu’elle avait causé la naissance des Carciphona : des humains à l’âme infectée par des esprits démoniaques. Suite à un terrible événement, la Prohibition fut mise en place et l’utilisation de la magie fut bannie dans tous les royaumes. Pourtant, quatre ans plus tard, une sorcière du nom de Veloce Visrin continue à subsister dans l’ombre, en réprimant ses pouvoirs afin de vivre en paix. Mais cette vie paisible est de courte durée lorsqu’elle se fait attaquer par l’assassin à l’origine de la Prohibition et qui pourrait bien être… une Carciphona elle-même !

Avis

Dans ce premier tome de Carciphona, Keri fait accidentellement la connaissance de Visrin, une sorcière. La magie est bannie par la Prohibition dans le monde de Maelstrom, pourtant le roi a pris la décision de l’épargner. Elle vit cependant dans la peur, celle de voir surgir Blackbird, une redoutable tueuse…

C’est officiel, il faut que j’arrête la fantasy en manga. Non pas que celui-ci soit mauvais, je me suis juste aperçue que ce n’est pas mon genre du tout. À certains égards, Carciphona m’a un peu rappelé Mushoku Tensei (en bien mieux, essentiellement parce qu’il n’est pas connoté sexuellement), mais je n’ai pas assez accroché pour avoir envie de persévérer dans ce genre d’univers fantastique.

Ce tome sert à planter le décor et le contexte. Le monde de Maelstrom, la Prohibition, les magies élémentaires et démoniaques… Les explications sont assez bien amenées pour qu’on ne se sente pas perdu, là où l’intrigue est un peu moins fluide à mon goût.

Keri, son statut, le pourquoi du comment il en est amené à croiser la route de Visrin… Tout cela, en revanche, aurait mérité un peu plus de développement, au lieu d’être réduit au rang de simple élément déclencheur.

D’ailleurs, les personnages sont tous pour le moment assez mystérieux. Keri, Weirin, Visrin… On ne sait pas grand-chose à leur sujet. La mangaka a laissé de nombreuses zones d’ombre autour d’eux, qui seront sûrement éclaircies par la suite, mais pour les raisons exposées plus haut, je ne poursuivrai pas ce manga au-delà de son second tome.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :