Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Challenge des Déprimés 2021 – 2022

Pour la troisième année consécutive, le Challenge des Déprimés a pour vocation de vous inciter à vider votre PAL, mais aussi (et surtout) à avoir une pensée à l’égard de tous ces gens pour qui les célébrations à venir ne sont pas synonyme de magie ou d’allégresse, bien au contraire.

Parce que certains souffrent, parce que certains sont seuls, parce que ces fêtes leur renvoient au visage tout ce qu’ils n’ont pas, ou ce qu’ils ont perdu, c’est une période difficile, qui apporte à ces personnes bien plus de mélancolie et d’idées noires que de cadeaux et de parts de bûche. Voici une occasion d’être solidaire avec ces oubliés, ces marginaux de Noël…

Le Challenge des Déprimés consiste à lire douze livres, correspondant aux douze catégories ci-dessous, entre le 1er novembre 2021 et le 31 janvier 2022Toutes les lectures sont autorisées (roman, BD, manga…), à l’exception des œuvres « feel good », contraires à l’esprit du challenge.

1. La déprime

Même si c’est difficile en cette période de l’année où la maussaderie est au rendez-vous, essayons de nous changer les idées avec une lecture centrée sur notre thème de prédilection. (Œuvres « feel good » tolérées pour cette consigne uniquement.)

2. Les larmes

Malheureusement, il n’y a parfois rien à faire pour chasser ce malaise qui nous étreint, sauf peut-être se laisser aller à une bonne crise de larmes. Ça ne résout rien, mais ça fait du bien de verser des torrents, que dis-je, des cascades de pleurs ! Lisez un livre dont le titre renvoie à l’eau OU une couverture sur laquelle de l’eau est présente (sous n’importe quelle forme dans les deux cas).

3. Les mauvais jours

Il faut dire que tout pousse à ne pas avoir le moral. Il fait froid, les journées se raccourcissent, les animaux se cachent pour hiberner, les chaînes sont envahies de téléfilms plus sucrés qu’une guimauve enrobée de chocolat blanc et nappée de sirop d’érable… Bref, rien ne va ! Lisez un livre dont le titre contient une négation.

4. Les inadaptés

Au-delà de la morosité permanente qui nous habite, le plus pénible est de devoir subir la désapprobation d’autrui, de tous ces individus heureux qui ne comprennent pas que d’aucuns puissent ne pas l’être, et qui les accusent de gâcher l’ambiance. Il faut alors soit endurer ces reproches en plus du reste, soit s’adapter à la bonne humeur générale. Lisez un livre qui a donné lieu à une adaptation OU qui est adapté de quelque chose.

5. La solitude

C’est la raison pour laquelle certaines personnes préfèrent rester seules dans leur coin, tandis que d’autres ne choisissent pas et subissent cette solitude, parce qu’ils n’ont aucun proche, aucun ami susceptible de les y arracher. Ils passent les fêtes avec leur désespoir, inconnus ou oubliés de tous. Lisez un livre dont vous n’aviez jamais entendu parler avant de le tirer d’un rayonnage.

6. Autrefois

C’était tellement plus simple lorsque nous étions enfants, à l’époque où les problèmes n’existaient pas, où nous ne voyions que la magie et les cadeaux. Cette insouciance s’est envolée, et on ne peut se la remémorer qu’avec nostalgie, à défaut d’être en mesure de la retrouver, même à travers les pages d’une œuvre de littérature jeunesse.

7. La lassitude

C’est tous les ans la même chose. Les mêmes rituels, les mêmes traditions… Difficile d’y faire face de bonne grâce quand on ne distingue dans ces festivités qu’une gigantesque impression de déjà-vu. Lisez une réécriture.

8. Les repas interminables

Quoi de pire que ces festins où il faut rester attablé des heures durant, se forcer à sourire à son voisin, feindre le plaisir d’être là jusqu’à en avoir des crampes à la mâchoire ? Ils semblent ne pas avoir de fin, un peu comme un gros pavé de plus de 500 pages.

9. L’entre-deux

Noël est enfin passé, et on pense pouvoir souffler un peu, mais que nenni ! Il faut remettre ça une semaine plus tard avec le Nouvel An. Ce n’était qu’un court répit, accordé entre deux supplices. Lire un tome intermédiaire dans une saga (ni le premier ni le dernier).

10. Les résolutions

Qui dit nouvelle année dit aussi bonnes résolutions (qui ne seront évidemment pas tenues) ! Qu’avez-vous promis, cette fois ? De découvrir de nouvelles cultures, de voyager davantage ? Pour vous aider à respecter cet engagement, lisez donc une histoire qui se déroule dans un pays dont vous n’êtes pas familier.

11. Le temps

Le Nouvel An nous rappelle également que douze mois viennent de s’écouler, soit une année de plus de gâchée, et une de moins à vivre. Le temps nous file entre les doigts, et une fois passé, il est impossible de le rattraper. Lire un livre qui renvoie au temps.

12. L’Épiphanie

L’Épiphanie conclut (enfin !) cette farandole de fêtes, et accessoirement ce challenge. Et puisque trouver la fève rapporte une couronne, lisez un récit qui se déroule dans un royaume (fictif ou réel).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :