Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

He is a beast ! T.9 – Saki Aikawa

Résumé

« J’aime Ogami. » Plus question de fuir. Himari réalise ce qu’elle ressent et l’avoue même à Keita, mais une nouvelle épreuve les attend : leurs parents déménagent !? Alors qu’ils sont à deux doigts d’être séparés, l’histoire prend une tournure inattendue ! Keita et Himari démarrent une vie à deux !?

Avis

Après le départ de leurs parents, Himari et Keita se retrouvent seuls dans ce neuvième tome de He is a beast !, mais c’est sans compter sur la mère de ce dernier qui débarque à l’improviste, car elle a été sollicitée pour veiller sur eux. Et au lycée, les rumeurs repartent de plus belle…

À l’instar du tome précédent, je suis un peu partagée. Jusqu’à présent, l’auteur avait toujours réussi à me surprendre ou à rebondir agréablement, mais je crois que le point où le manga commence à un peu trop s’étirer a été atteint.

Alors, ce n’est pas un mauvais tome, il y a toujours des passages très sympathiques et très touchants à lire, mais il est tout de même moins bon et moins intense que ceux qui l’ont précédé.

J’aime voir Keita et Himari se rapprocher, former enfin un couple même si ce n’est pas facile. Je regrette en revanche que leur décision du dernier tome n’ait pas mené à la vérité. Certes, ils assument désormais leurs sentiments l’un pour l’autre, mais en privé, et Himari est toujours rongé par la culpabilité de ne pas s’être confiée à sa mère.

Ce qui m’a le plus gênée dans ce tome, ce sont les autres. Je l’avais déjà dit dans une ancienne chronique, mais le côté commère des élèves a tendance à m’agacer. Je ne sais pas si cela se passe vraiment ainsi au Japon (à en croire les shojo, en tout cas, probablement), mais tous les lycéens semblent avoir comme unique préoccupation de savoir qui sort avec qui, au point de harceler les intéressés pour avoir la réponse à leur question.

Et à peine Saeki écarté, l’ombre du triangle que je redoutais par le passé refait surface. C’est désormais Kuroda qui est perçu comme le petit ami de Himari, et qui bien sûr ne dément pas, estimant que ce ne serait pas dans l’intérêt de la relation qu’elle entretient avec son frère. Car oui, comme Saeki, il les a percés à jour…

La conclusion de ce tome ne m’emballe pas particulièrement, et ce qui est annoncé pour la suite non plus, essentiellement à cause d’un (gros) air de déjà vu. J’espère que la mangaka ne va pas gâcher une excellente histoire en tirant un peu trop sur la corde.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :