Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Drôles d’espions T.1 : Une énigme bleu saphir – Pierdomenico Baccalario / Alessandro Gatti

Résumé

Zelda (11 ans) : analytique comme une micropuce, silencieuse comme un papillon. Marcus (10 ans) : n’aime pas la technologie et la technologie ne l’aime pas. Imogen (14 ans) : un visage de marbre qui lui permet de faire semblant et de mentir en toutes circonstances. Lazlo (le père) : bon vivant, gentiment moqueur. Veena (la mère) : d’une grande agilité et très sensible à la bonne éducation. Voilà une famille en apparence ordinaire. Pourtant, tous sont des espions de talent. Une authentique famille d’espions ! Ce soir, ils sont réunis au grand complet. Zelda et Marcus font enfin partie de l’équipe d’espions de la famille. Leur première mission les conduit à Paris où un célèbre joaillier s’est fait voler, sous son nez, un saphir de la plus grande valeur.

Avis

Une énigme bleu saphir est le premier tome de la saga Drôles d’espions, une série jeunesse mettant en scène les Intrigue, une famille de détectives dotés de gadgets saugrenus et de capacités plus loufoques les unes que les autres. Jézéquel, un honorable banquier, fait appel à eux pour retrouver l’Œil de Poseïdon, le précieux joyau qu’on lui a dérobé malgré un système de sécurité prétendument inviolable.

J’ai beaucoup aimé le côté absurde et décalé de ce roman, avec un humour qui oscille entre Les Orphelins Baudelaire et Le Magasin des Suicides. Mention spéciale à Riri, Fifi et Loulou, même si Imogen n’est pas en reste avec ses vocalises de caribou à l’agonie.

Cette histoire dépourvue de temps mort n’aura sans doute aucun mal à conquérir le jeune public auquel elle est destinée, mais des lecteurs plus aguerris n’y trouveront malheureusement qu’une ou deux bonnes raisons de sourire, pas plus.

Il faut savoir qu’au moment d’acheter ce livre, j’ai été très rebutée par son prix. Avec ses 13€50 pour seulement cent cinquante pages, j’aurais passé mon tour s’il n’avait pas été signé Pierdomenico Baccalario, et je confirme : il ne les vaut pas ! Les illustrations (au demeurant très sympathiques, même si elles auraient été mieux placées en fin de chapitre au lieu de couper des phrases en plein milieu) ne suffisent pas à justifier un ouvrage aussi onéreux.

C’est très court et très creux. Pas désagréable, non, car j’ai passé un bon moment, mais force est de reconnaître que les personnages sont extrêmement caricaturaux et ne servent pas à grand-chose. En fait, ils sont trop nombreux pour être mis en valeur en un si petit nombre de pages.

Ce qui vaut aussi pour le mystère, hélas. On sent venir les rebondissements à l’avance, non pas grâce aux indices, parce qu’il n’y en a quasiment pas (les découvertes effectuées par la famille Intrigue surviennent presque toutes par hasard), mais parce que le scénario se vautre dans la simplicité.

C’est une lecture gentillette, parfaite pour les enfants qui veulent découvrir des enquêtes sans prise de tête, mais (et c’est mon côté Picsou qui parle) beaucoup trop chère ! Clairement, le rapport qualité prix n’est pas au rendez-vous. Pour cette raison, je ne suis pas certaine de me laisser tenter par la suite, et pourtant je collectionne les livres de Pierdomenico Baccalario. Je vais peut-être faire appel à la famille Intrigue pour me dénicher une bonne occasion…

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :