Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

The Promised Neverland T.11 : Dénouement – Kaiu Shirai / Posuka Demizu

Résumé

La puissance écrasante de Leuvis oblige Emma et ses amis à repousser leurs limites et à se jeter à corps perdu dans la bataille. L’arrivée en renfort de Ray et de son guide permettra-t-elle de renverser la situation pour venir à bout de cet effroyable démon ?!

Avis

L’arc de Goldy Pond se termine dans ce onzième tome de The Promised Neverland. Emma et ses alliés sont sur le point d’affronter le plus redoutable démon du terrain de chasse : le charismatique Leuvis. Parviendront-ils à le vaincre et à mettre un terme à la souffrance endurée par les enfants dans cet horrible lieu ?

Il s’est produit dans ce tome exactement tout ce que je redoutais, mais à la vue des précédents, je ne peux pas vraiment dire qu’il s’agisse d’une surprise. Comment résumer ce que The Promised Neverland est devenu en sept mots ? Les enfants sont increvables. Les démons, non.

Elle est bien loin, la petite Connie dans son bocal. Maintenant, des personnages empalés, massacrés, avec des artères sectionnés, recevant des soins mineurs et très peu de médicaments… s’en sortent presque en sifflotant. C’est à se demander qui possède les capacités de régénération, dans cette histoire.

Encore une fois, les protagonistes sont galvanisés par la géniale, la brave, l’Emma que tout le monde aime et admire, et c’est de plus en plus insupportable, parce que rien ne vient la contredire. Dans le premier arc, elle avait subi une grande claque en échouant à empêcher Norman d’être livré, mais maintenant, elle reste toujours en haut de son piédestal. Elle dit que tout va bien se passer, qu’ils vont réussir main dans la main, et ça se produit. Pas une petite ombre au tableau !

Même le combat contre Leuvis est loin d’être aussi épique qu’on pouvait s’y attendre. Il est dominé de bout en bout, et… Non, je ne peux pas en dire plus sans spoiler, donc je me contenterai de lever les yeux au ciel.

Enfin, il y a un point en particulier qui me laisse perplexe. Vu que pas mal de jours s’écoulent entre le début et la fin de ce tome, Ray n’a toujours pas eu l’occasion d’entendre Adam parler ? Et, avec sa mémoire parfaite, de prendre conscience de ce que cela implique ? Quand je disais que l’information dévoilée n’était absolument pas pertinente dans cet arc…

Je continuerai The Promised Neverland, parce qu’il y a tout de même certains personnages auxquels je me suis attachée (Ray, Lucas, l’inconnu qui n’en est plus un, Phil, Mujika qui semble avoir bien plus d’importance qu’il n’y paraît…), mais avec peu d’enthousiasme à la vue de ce que m’ont inspiré les derniers tomes. Le seul vrai suspens de celui-ci aura été de trouver Koro-Sensei…

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :