Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Le Réveil des Créatures T.1 – John et Carole Barrowman

Résumé

On dit souvent que les jumeaux sont connectés par un lien spécial… Pour Matt et Emily Calder, c’est un pouvoir spécial qui les unit. Ensemble, ils sont capables d’insuffler la vie à leurs dessins et de pénétrer dans l’univers qu’ils ont créé… Très vite, leur don attire l’attention des membres d’une Société légendaire qui cherchent l’ Hollow Earth : un endroit terrible dans lequel toutes les créatures malfaisantes jamais imaginées sont enfermées. Matt et Em se réfugient, avec leur mère, en Écosse où ils vont être placés sous la protection de leur grand-père Renard… Mais rien n’empêche leurs ennemis de les poursuivre…

Avis

Dans ce premier tome du Réveil des Créatures, Matt et Em sont obligés de fuir avec leur mère Sandie, car des individus malintentionnés en ont après eux. Les deux jumeaux sont des Animare, des êtres capables d’animer les dessins qu’ils créent et de leur donner vie. Ils se réfugient dans un ancien monastère, auprès de leur grand-père, où ils vont être confrontés à bon nombre de mystères et de dangers.

Dans l’ensemble, j’ai plutôt bien aimé cette lecture. Les pouvoirs des jumeaux Calder sont originaux, même si j’aurais préféré qu’ils soient mieux définis, car autant parfois on a l’impression qu’ils sont capables de tout, autant certaines situations leur donnent davantage de fil à retordre.

Em est attachante, tout comme Zach, mais j’ai eu plus de mal à accrocher à Matt. Il a le rôle de l’ado qui se rebelle sans vraiment de raison, hormis la disparition de son père dont il tient sa mère pour responsable, mais sans que l’on sache exactement pourquoi.

L’intrigue est plaisante à suivre, elle alterne entre action et passages plus calmes, mais j’ai trouvé qu’elle manquait par moments de clarté. À plusieurs reprises, j’ai eu l’impression d’avoir sauté des lignes ou des paragraphes.

Autre petit bémol : les créatures. Étant donné la couverture, je m’attendais à découvrir un véritable bestiaire entre ces pages, or il n’y en a que très peu, et elles ont un rôle vraiment mineur. J’espère que le tome suivant en dévoilera davantage.

Ce début de saga est prometteur, et je ne tarderai pas à enchaîner avec la suite, mais je pense que ce sera avec un petit goût amer, étant donné que le dernier livre n’a malheureusement pas été traduit en français.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :