Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Sherlock, Lupin & moi T.7 : L’énigme du Cobra Royal – Irene Adler

Résumé

Irène rentre à Londres avec son père, où elle retrouve avec joie Sherlock et Arsène. Mais un évènement vient aussitôt perturber les retrouvailles : Horatio, le majordome de la famille Adler, a disparu ! Plus étrange encore, il a laissé une note avec quelques mots griffonnés. Convaincue que quelque chose se trame et que la note peut être un indice, Irène en appelle à l’aide de ses amis pour enquêter. Au fil de leurs recherches, ils parviennent aux Docks de Londres, où un mystérieux crime a été commis. Les trois acolytes se trouvent alors confrontés à une véritable énigme, qui les plongera dans l’histoire des colonies britanniques en Inde.

Avis

Retour à Londres dans Le secret du cobra royal, septième tome de la saga Sherlock, Lupin & moi. Irene et son père réinvestissent la maison qu’ils occupaient lors de leur dernier séjour dans la capitale anglaise, mais alors que la jeune fille renoue avec ses deux grands amis, Horatio quitte précipitamment le service de la famille Adler. C’est le début d’une nouvelle enquête…

C’est une fois encore un tome sympathique, qui ne retombe pas dans les travers que je reprochais au 4 et au 5, mais qui n’a pas non plus le mérite de nous laisser sur l’arrière-train comme le 6.

En fait, l’enquête est plutôt bien menée, je dirais même que c’est celle que j’ai préférée jusqu’à maintenant, mais comme l’aspect policier n’est pas ce qui me séduit le plus dans cette œuvre (ni tout court, il faut bien l’avouer, je ne lis quasiment jamais d’histoires policières), je reste un peu sur ma faim.

Je voudrais voir l’histoire avancer concrètement au niveau des protagonistes. Même si Sherlock, Lupin et Irene évoluent, cela se produit très lentement, au fil des enquêtes qui se suivent et qui leur laissent finalement assez peu de place. Qui plus est, j’aimerais vraiment que des personnages tels que Mycroft, superficiellement présent dans le tome précédent, ou même Moriarty, qui se limite pour le moment à une simple mention, aient un véritable rôle à jouer, afin d’apporter un peu de fraîcheur et de nouveauté à l’intrigue.

Un tournant important se profile tout de même dans ce tome, et je pense que Sherlock l’a bien compris, étant donné la dernière phrase du roman. Malgré le serment contracté par le trio, parviendront-ils à sauvegarder leur amitié alors que d’autres sentiments sont en train de fleurir entre eux ?

Je ne suis pas fan des triangles amoureux (et surtout, je penche indubitablement du côté de Sherlock), donc même si celui-ci semble inévitable, j’espère que l’auteur saura ne pas le rendre trop pesant. En revanche, je suis heureuse que l’intrigue liée à la mère biologique d’Irene soit pour le moment complètement mise de côté. Cela ne m’a pas manqué !

En conclusion, je dirais que l’intrigue propre à ce roman est très agréable à suivre : j’ai apprécié son aspect historique, puisqu’il y est question de l’Inde britannique, et j’aurais d’ailleurs aimé que cela soit plus poussé, mais malheureusement, l’Histoire n’est pas le thème de cette saga (la guerre franco-prussienne elle-même n’a jamais servi que de toile de fond). À l’inverse, je crains que la trame principale ne soit condamnée à stagner un moment encore, étant donné le nombre de tomes parus en VO.

Note : 4 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :