Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Sky Mundy et les dinosaures T.1 : L’arche perdue – Laura Martin

Résumé

Il y a cent cinquante ans, les dinosaures ont été clonés et ont repris leur place au sommet de la pyramide alimentaire. Pour l’humanité, une seule façon de survivre : se réfugier sous terre. Il y a cinq ans, Jack Mundy s’est enfui du complexe souterrain abritant une civilisation qui tente tant bien que mal de se reconstruire. Il a abandonné derrière lui sa fille, Sky, âgée de sept ans. Aujourd’hui, Sky découvre l’ultime message de son père, lui expliquant que le sort des hommes dépend d’elle, et surtout d’une carte mémoire qu’il lui a laissée et qu’elle doit livrer quelque part, à la surface. Léger problème : tout être humain dehors est en danger de mort. Pourtant, malgré les interdits, Sky, suivie de son meilleur ami, quitte le bunker. Mais, à l’extérieur, les dinosaures sont-ils vraiment la plus grande menace ?

Avis

Sky Mundy et les dinosaures est une saga jeunesse mettant en scène un personnage éponyme, une fillette âgée de douze ans. Dans ce premier tome, L’arche perdue, elle fuit le bunker souterrain où se sont réfugiés les rares humains ayant survécu au retour de ces créatures longtemps éteintes, afin d’accomplir la mission que son père lui a confiée.

C’est un début sympathique, qui nous entraîne dans une aventure destinée à un jeune public. Un peu classique, peut-être, car j’ai trouvé qu’il lui manquait un petit quelque chose pour faire jaillir une étincelle, mais tout de même agréable.

Évidemment, on retrouve les caractéristiques (et les défauts) propres à ce genre de récit, notamment des protagonistes très (trop ?) débrouillards pour leur âge, même si, dans le cas de Todd, cela se justifie davantage.

L’intrigue est intéressante, une sorte de Jurassic Park à échelle mondiale, qui souligne les travers de la société, de l’humanité et même de la science. Plus d’illustrations auraient été les bienvenues, surtout en ce qui concerne les dinosaures. À l’exception de quelques espèces célèbres (comme, bien sûr, les tyrannosaures), j’ai eu du mal à les identifier.

J’ai été également un peu déçue de constater que l’histoire se déroulait sur une poignée de jours à peine. Je m’attendais à voir les personnages principaux évoluer plus longtemps en surface, mais, d’un autre côté, ils n’auraient sans doute pas survécu si tel avait été le cas (du moins jusqu’à leur rencontre avec Todd).

Ce ne sont toutefois que des défauts mineurs, qui ne m’ont pas empêché d’apprécier ce livre. Je lirai la suite lorsque j’aurai l’occasion de me la procurer, car j’ai hâte d’en savoir plus sur les véritables motivations du Noé, ainsi que sur les objectifs de la Colombe.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :