Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Mon frère, ce génie – Rodrigo Munoz Avia

Résumé

Pour la mère de Lola il n’existe que deux sortes de personnes : les génies et les autres ; Baptiste, son fils, fait partie de la première catégorie, et Lola de la seconde. Chez les Mangionne tout le monde est musicien : la mère enseigne au conservatoire, le père est compositeur, et le frère, pianiste précoce, est une bête de concours qui collectionne prix et récompenses. Seule Lola n’a pas l’oreille absolue. Sa passion à elle c’est le foot. A la maison, Baptiste et son piano envahissent tout l’espace. Pour une boute-en-train au tempérament vif et espiègle comme Lola, cette atmosphère d’étude et de recueillement est pesante mais elle s’en accommode. Elle a toujours vécu au rythme de son frère. Mais une audition de Baptiste et un match de foot de Lola tombent le même jour. Et Lola refuse qu’encore une fois, on choisisse son frère…

Avis

Mon frère, ce génie est un court roman jeunesse dans lequel Lola, une pré-adolescente, vit dans l’ombre de Baptiste, son frère aîné. C’est un pianiste de talent, un génie, comme le claironne fièrement sa mère, le digne fils de ses parents musiciens. Lola, elle, étudie le violon pour leur faire plaisir, mais sa véritable passion, c’est le foot…

Un petit roman sympathique, qui traite son sujet correctement, mais qui aurait encore pu mieux l’exploiter à mon goût. D’ailleurs, le résumé est un peu trompeur. Il est écrit que Lola refuse que l’on choisisse son frère une fois de plus, mais c’est faux. Tout ce qu’elle veut, c’est aller à son match de foot, qu’importe que ses parents soient présents ou non.

Il n’y a pas de rivalité entre le frère et la sœur, seulement des parents qui ne jurent que par la musique, bien plus que le « génie » lui-même. Les thèmes abordés sont intéressants, notamment avec la mère qui place tellement d’espoirs et d’ambition dans le talent de son fils qu’elle n’hésite pas à le pousser jusqu’à saturation.

Néanmoins, j’aurais aimé que la relation entre Lola et Baptiste soit davantage mise en avant, et pas seulement dans les dernières pages. De même, tout s’arrange un peu trop facilement entre parents et enfants, ils trouvent vite des compromis et un nouvel équilibre.

Autre point frustrant : Lola se présente et est considérée par son entraîneur comme étant douée au foot, mais à aucun moment on ne la voit briller sur le terrain. Soit elle a mal aux pieds à cause de ses chaussures, soit elle n’a pas la tête à ce qu’elle fait… Bien sûr, je n’aurais pas aimé la voir être une Mary-Sue du ballon, mais un juste milieu aurait été appréciable.

C’est donc une histoire plaisante, qui gagne à être lue, mais qui aurait selon moi mérité d’approfondir son propos et ses personnages. Cela reste néanmoins un livre jeunesse, et il remplira parfaitement son rôle auprès du public auquel il est destiné.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :