Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

La Belle et le Maudit T.3 : La Moisson – Page Morgan

Résumé

Depuis la mort de leur chef, le chaos règne parmi les différentes castes des Dépossédés. Certains réclament Luc au pouvoir, d’autres condamnent son amour pour Ingrid et veulent sa mort. De son côté, l’Alliance s’effondre de l’intérieur, ses membres se dressant les uns contre les autres. Pendant ce temps, Ingrid sent la puissance d’Axia s’étendre au-delà du Monde Souterrain. Tout semble indiquer que la Moisson de l’ange déchu approche. Incapable de faire confiance à l’Alliance, séparée de Luc, de Gabby et de Grayson, son frère jumeau, Ingrid se retrouve seule pour affronter le soulèvement des démons…

Avis

L’histoire de La Belle et le Maudit se conclut dans cet ultime tome de la trilogie, La Moisson. Gabby est exilée à Londres pour sa propre sécurité, Luc a été affecté à un nouveau territoire, Grayson s’est éloigné de sa famille… Le tout au désespoir d’Ingrid, alors que le danger est plus grand que jamais.

Si je n’avais pas été spécialement séduite par cette saga à la lecture du premier tome, j’en garderai au final un bon souvenir. Bien que je n’aie toujours pas accroché aux personnages d’Ingrid, de Luc et même de Vander, que je trouve passablement fades, je me suis attachée aux autres protagonistes : Gabby, Nolan, Rory, Hugues… et surtout Marco.

Ce dernier sera néanmoins ma plus grosse frustration, car on ne connaît pas grand-chose à son sujet. Je sais qu’un hors-série lui a été consacré, seulement il n’a pas été traduit en français, et je le déplore. J’ai vraiment adoré Marco et j’aurais voulu en découvrir plus sur lui.

La conclusion en elle-même… Eh bien, je dois dire que même si j’ai apprécié le chemin parcouru par chacun des protagonistes pour en arriver là, elle m’a un peu déçue. Je m’attendais à un final plus complexe, où Axia aurait eu des motivations… Disons qui auraient presque donné envie de la soutenir, pour faire simple.

Le second tome nous avait laissé avec une Alliance menaçante, un Ordre angélique à l’attitude discutable… Je pensais vraiment qu’il y aurait moyen de faire quelque chose de tout sauf manichéen, or même si ce roman ne l’est pas complètement, j’en espérais bien davantage.

La fin sonne un peu trop comme une happy end à mon goût, en dépit du destin tragique (mais logique, dans la lignée de son évolution) de l’un des personnages. En dépit de cela, j’ai tout de même beaucoup aimé cette lecture, et je n’aurais pas été contre le fait de passer plus de temps en compagnie de Marco, Gabby, Hugues, les Quinn…

Je recommande cette saga aux amateurs de fantasy (et de romance). Ce n’est pas la meilleure du genre, mais elle est originale sur bien des points. En tout cas, je n’avais pour ma part jamais croisé de gargouilles en littérature avant de me plonger dans La Belle et le Maudit. Une découverte que je ne regrette pas, et j’espère vraiment, même si je ne me fais pas d’illusions, que le hors-série sur Marco sera un jour traduit en français.

Note : 4 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :