My Home Hero T.4 – Masashi Asaki / Naoki Yamakawa

Résumé

Depuis le départ, j’essaie de tout faire pour la protéger. Et ce quand bien même il nous arriverait malheur à ma femme et moi !

Avis

Kyôichi est plus déterminé que jamais à démasquer Tetsuo dans ce quatrième tome de My Home Hero, tandis que ce dernier est bien décidé à le faire accuser du meurtre de Nobuto afin de laver tous les soupçons qui pèsent sur lui. L’échéance se rapproche à grands pas…

Comme je le soulignais dans ma précédente chronique, les stratégies continuent leur escalade, et perdent parfois en crédibilité, du moins celles de Tetsuo. D’accord, il a lu de nombreux polars à même de l’inspirer, mais pour un modeste commercial, je trouve qu’il (et sa femme aussi, d’ailleurs) les met un peu trop facilement en application et réfléchit trop rapidement à des alternatives quand son plan initial échoue. Un vrai génie du crime, en fait.

J’ai de plus en plus de mal à éprouver de l’empathie pour les protagonistes. Je ne supporte toujours pas Reika, et alors que Tetsuo me laissait jusque-là juste indifférente, je n’arrive vraiment plus à prendre son parti maintenant que son projet consiste à faire porter le chapeau de son crime à Kyôichi, quitte à signer l’arrêt de mort de celui-ci.

Pour le moment, c’est lui qui a les motivations les plus droites. Il ne veut pas un coupable, il veut LE coupable, et c’est indéniablement Tetsuo, un Tetsuo qui, lui, à l’inverse, s’enfonce dans une spirale sordide, puisque pour protéger sa fille, il est prêt à faire tomber toutes les têtes qui s’avèreront nécessaire. Même si l’innocence de Kyôichi est relative (il reste un yakuza, il ne peut pas être blanc comme neige), je n’ai aucune envie de le voir payer à la place des Tosu, d’autant moins qu’ils ont conscience d’infliger à d’autres parents un sort contre lequel eux-mêmes cherchent à se prémunir.

En revanche, j’ai du mal à comprendre pourquoi Kyôichi repousse la proposition d’alliance de Tetsuo en arguant qu’il ne s’alliera jamais à lui… alors qu’il l’a fait dans le tome 2. Ce petit souci de cohérence m’a fait tiquer sur le moment.

Dans l’ensemble, le manga demeure tout de même intéressant à suivre, même si, comme je le redoutais, je me lasse un peu des enchaînements stratégiques. J’adore Kyôichi, c’est vraiment un personnage passionnant, et je me demande comment l’intrigue va se démêler, car je ne l’imagine pas plus que Tetsuo mourir alors que l’œuvre n’en est encore qu’à son début. Je suis curieuse de le découvrir.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :