Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Orange T.4 – Takano Ichigo

Résumé

Naho et Kakeru se sont enfin avoués leur amour. Mais les deux adolescents ne savent pas encore vraiment comment se comporter, l’un vis-à-vis de l’autre, et ce que signifie le fait de « sortir ensemble ». L’arrivée imminente de la course de relais pourrait bien donner un coup de pouce à leur relation naissante… À moins que l’absence de la mère de Kakeru ne se fasse trop cruellement sentir ?

Avis

La fête du sport se déroule dans ce quatrième tome d’Orange. Naho et ses amis ont tous décidé de participer à la course de relai, afin de soutenir Kakeru qui est destiné à tomber avant la ligne d’arrivée. Le futur se détache du présent, et tous doivent apprendre à interpréter les consignes reçues en fonction des évènements qu’ils ont déjà modifiés.

Après trois très bons tomes, je dirais que celui-ci est un ton en dessous. Il faut croire que ce sont les fêtes du sport qui veulent cela, car j’avais eu le même sentiment lors de ma lecture du second tome de Blue Flag.

Concrètement, il ne se passe pas grand-chose ou, en tout cas, rien de vraiment neuf. La relation entre Naho et Kakeru évolue toujours trèèès lentement, et le suspens quant au suicide du jeune homme reste entier, puisque ses regrets sont toujours là, en dépit des efforts de Suwa et des autres pour les estomper.

D’ailleurs, ces passages m’ont paru forcer un peu (beaucoup) trop sur les bons sentiments, au point de m’agacer. Je sais que le but est de remonter le moral de Kakeru, mais je trouve passablement hypocrite de lui dire que sa mère doit souhaiter le voir sourire de là où elle est, cette même mère qui s’est suicidée en l’abandonnant avec le poids de la culpabilité à porter.

Rien de nouveau non plus du côté des personnages secondaires. La mangaka nous donne des explications sur leurs actions pas toujours cohérentes avec le fait qu’ils aient reçu des lettres, mais le « On n’y croyait pas » me semble un peu léger. À ce moment-là, ils auraient tous dû s’être rendu compte que les missives contenaient des informations qui ne pouvaient que provenir du futur, non ? J’ai surtout l’impression que l’auteur n’avait initialement pas prévu de confier des lettres à tout le monde, et qu’elle a raccroché comme elle pouvait cet élément à son scénario.

Il est temps que le dernier tome arrive, car même si je suis curieuse de découvrir le dénouement, mon intérêt pour Orange commence un peu à s’émousser. Rendez-vous bientôt pour la conclusion !

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :