Orange T.2 – Takano Ichigo

Résumé

Naho ne peut se résoudre à imaginer un futur dans lequel Kakeru ne serait plus de ce monde. Aussi, la jeune lycéenne réussit à prendre sur elle, et à suivre les recommandations inscrites sur la lettre qu’elle a reçue. Pourtant, un jour, elle réalise que les évènements commencent déjà à différer de ceux qui lui avait été prédit. Et si l’avenir était déjà en train de changer ?

Avis

L’histoire de Naho et de Kakeru se poursuit dans ce second tome d’Orange. La jeune fille s’efforce de changer l’avenir et le destin tragique de son ami grâce aux instructions transmises par une lettre qu’elle s’est elle-même envoyée depuis le futur, mais elle craint de ne pas être à la hauteur. Malgré tout, elle se rapproche de Kakeru, avec l’aide de son entourage.

J’aime beaucoup ce manga, essentiellement grâce à son ton dramatique qui apporte une certaine tension à l’intrigue. Les scènes qui se déroulent dans le futur, notamment la discussion avec la grand-mère de Kakeru, confirme ce que le premier tome laissait déjà entendre au sujet des circonstances de sa mort.

On en apprend également plus au sujet du voyage temporel, et des règles auquel il est soumis dans cet univers. Si, dans un premier temps, Naho espérait apaiser les regrets de son « elle » futur, les choses ne se révèlent pas tout à fait comme elle l’imaginait. Ce point-là reste cependant assez vague, et on ignore toujours comment la lettre qu’elle détient a pu parvenir dix ans en arrière.

Des changements commencent à être perceptibles, Naho relève quelques divergences entre les instructions venues du futur et la façon dont se déroulent les évènements présents, mais globalement, les deux continuent à se recouper, à croire que le passé conserve quand même une certaine linéarité, ce qui n’est pas le plus crédible selon moi, puisque Naho agit précisément de façon à le modifier.

En ce qui concerne la romance… Je dirais que c’est le point qui m’emballe le moins, pour le moment. Dans le premier tome, je trouvais qu’elle se démarquait un peu des autres shojo, mais finalement, elle tend à piétiner à cause de Naho qui doute de tout (alors même que les sentiments de Kakeru crèvent les yeux) et qui progresse très lentement, malgré les conseils venus du futur et l’aide de ses meilleurs amis (comprendre par « aide » qu’ils se décarcassent à sa place).

D’ailleurs, aucune amélioration n’est à relever du côté desdits amis. Je regrettais que trois d’entre eux (Hagita, Azu et… je ne me souviens même plus du nom de la troisième, c’est dire) soient assez en retrait par rapport aux trois autres (Naho, Kakeru et Suwa), et c’est hélas toujours le cas. Ils sont cantonnés au second plan et ne gravitent qu’au tour des protagonistes, sans posséder d’intrigue propre, contrairement à un manga comme Blue Spring Ride où chacun des membres de la bande possède une réelle importance.

En somme, ce manga est une lecture agréable, mais un peu déséquilibrée à mon goût. Autant l’aspect dramatique (dépression, suicide, culpabilité…) est très bien maîtrisé, autant le côté romance est assez classique et ne transcende pas de la plupart des shojo que j’ai pu lire. L’ensemble reste tout de même très appréciable.

Note : 4 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :