Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

The Promised Neverland T.2 : Souvenirs de Mamans – Kaiu Shirai / Posuka Demizu / Nanao

Résumé

La nuit de l’évasion, tandis que Grace Field brûle, des morceaux de papier volètent dans le ciel nocturne. Tout en les contemplant, Isabella se souvient d’un petit garçon… De son côté, sœur Krone, au seuil de la mort, repense à ses jours d’insouciance à l’orphelinat, avant que son existence ne prenne un tout autre sens. Découvrez dans ce deuxième roman le secret de la naissance d’Isabella, la redoutable Maman qui entravera le destin d’Emma et de ses amis !

Avis

Souvenirs de Mamans est le second roman tiré du manga The Promised Neverland. Il est scindé en deux parties, une sur l’enfance d’Isabella à Grace Field, et l’autre sur la formation suivie par Krone au Q.G. afin de devenir une sœur.

Sans être exceptionnel, ce roman, qui souffre hélas comme son prédécesseur d’une mise en page calamiteuse (des alinéas et un texte justifié, c’est un peu trop demander ?), nous montre l’envers du décor des orphelinats, celui des Mamans et des sœurs.

J’ai préféré ce livre à La lettre de Norman, car on découvre cette fois un nouvel environnement (le centre de formation du Q.G.), mais je déplore tout de même un gros manque de profondeur. L’histoire d’Isabella n’apporte pas grand-chose, et son basculement en éleveuse froide et calculatrice est amené très (trop) vite.

L’évolution de Krone est mieux justifiée, même si elle laisse un petit goût amer en bouche, puisqu’on sait déjà ce qu’il va advenir d’elle par la suite, en dépit de tous ses efforts et des sacrifices réalisés pour en arriver là. Je regrette aussi un léger souci de logique et de cohérence. (Spoil dans le paragraphe suivant.)

Je ne comprends pas pourquoi Krone est aussi facilement pardonnée d’avoir tenté de s’enfuir. Certes, elle n’est pas l’instigatrice du plan, mais les filles semblent être écartées au moindre faux pas, or même si elle n’a pas mené les opérations, il n’en demeure pas moins qu’elle a nourri le projet de s’échapper. (Fin du spoil.)

Dommage également que l’on n’en apprenne pas davantage sur certains aspects de la vie des Mamans. Si elles sont si peu nombreuses à être choisies, et par conséquent à avoir la possibilité d’enfanter, d’où viennent tous les enfants des orphelinats ?

En somme, ce roman n’est pas inintéressant et apporte au lecteur des éléments nouveaux, plus en tout cas que La lettre de Norman, mais trop peu à mon goût. J’aurais aimé que le passé d’Isabella et de Krone soit davantage exploité, malheureusement cette histoire me fait l’effet de n’en avoir gratté que la surface, surtout en ce qui concerne Isabella.

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :