Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Une fille parfaite – Mary Kubica

Résumé

Parfois, les apparences peuvent être trompeuses. « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant. Suspense psychologique envoûtant, Une fille parfaite possède une écriture affûtée, nerveuse, qui sait faire naître peu à peu une émotion bouleversante. Dans ce récit à trois voix, les apparences sont trompeuses, jusqu’à la révélation finale : un uppercut en plein cœur.

Avis

Une fille parfaite est un roman à trois voix dans lequel on suit la disparition de Mia à travers les yeux de sa mère, de son ravisseur et de l’inspecteur en charge de l’affaire. Après que tout le monde a craint le pire, elle est retrouvée, mais amnésique et… différente. Que lui est-il arrivé pendant ces semaines de captivité ?

Je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de livre, je dirais même que ce n’est pas ma tasse de thé, pourtant j’ai plutôt passé un bon moment de lecture. Le style de l’auteur est fluide, simple, ce qui permet de progresser très vite dans le récit. La narration à trois voix est également intéressante, néanmoins l’alternance entre présent et passé ruine à mon sens tout le suspens.

On sent venir longtemps à l’avance les rebondissements du roman, et à cause de cela, j’ai trouvé la partie « Précédemment » assez longuette. Je comprends que l’auteur ait voulu laisser le temps aux personnages et à leurs relations d’évoluer, mais puisqu’on sait / se doute déjà ce qui va se passer, on a le sentiment que l’intrigue se traîne un peu.

De même, dans le présent, j’ai eu du mal à concevoir que personne ne soupçonne absolument rien de ce qui s’est passé dans le chalet, à la vue des indices qu’ils ont sous le nez. On s’attend aussi vaguement au dénouement, et je trouve cet ultime rebondissement un peu tiré par les cheveux, parce que certains éléments ne m’ont pas paru forcément cohérents, après cela. Ou plutôt, disons qu’ils auraient facilement pu se passer autrement.

J’ai apprécié la façon dont les personnages sont traités dans l’ensemble, pas individuellement, parce qu’ils ne sont pas vraiment agréables, sauf peut-être Colin qui inspire la compassion, mais justement parce qu’ils ne sont pas manichéens. Ils ont tous leurs défauts, et finalement, chacun d’eux a plus ou moins ce qu’il mérite par rapport à ses actes (ou leur absence, comme Eve).

Pas le roman du siècle, mais il se laisse lire.

Note : 3.5 / 5

2 commentaires sur “Une fille parfaite – Mary Kubica

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :