Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Challenge des Déprimés 2020 – 2021

La période des fêtes approchant à grands pas, le moment est venu de lancer cette seconde édition du Challenge des Déprimés. En plus d’avoir à vocation de vous inviter à découvrir de nouvelles lectures, il tend également à souligner un aspect fortement négligé de la période de Noël : le fait que la magie n’opère pas sur tout le monde.

C’est pour ces gens tristes, ces gens seuls, ces gens pour qui la fin de l’année est tout sauf une période de joie, et dont la douleur est exacerbée par la bonne humeur générale et l’ambiance festive, que j’organise ce petit évènement.

Pour valider ce challenge, il vous faudra lire douze livres, correspondant aux douze catégories ci-dessous. Tous les livres sont autorisés (roman, BD, manga…), à l’exception des œuvres qualifiées de « feel good », qui sont contraires à l’esprit du challenge. Petit changement cette année : l’évènement débutera le 1er novembre et prendra fin le 31 janvier.

1. La déprime

Pour se changer un peu les idées, oublier que le moral n’est pas au beau fixe, passer outre ce mal-être qui nous comprime la poitrine, plongez-vous dans un livre de votre auteur favori. Puisse-t-il vous apporter un semblant de réconfort l’espace de quelques heures. (Œuvres « feel good » acceptées pour cette consigne.)

2. La famille

On entend souvent dire que la famille, c’est le plus important, qu’être réunis tous ensemble compte plus que les cadeaux, les illuminations, la fête en elle-même. Malheureusement, tout le monde n’a pas la chance de s’entendre avec sa famille, ni même d’en avoir une. Lisez un livre dans lequel le ou les protagonistes sont orphelins.

3. La solitude

Qu’y a-t-il de pire que de ne pas avoir de famille ? N’avoir personne du tout, ce qui est le cas pour certains. Par solidarité avec ces gens, lisez un livre qui évoque la solitude.

4. Les ténèbres

En hiver, les nuits sont longues, et les illuminations ne font que tromper les ténèbres, sans parvenir à les dissiper véritablement, car elles sont là, partout, y compris (et surtout) en nous. Lisez un livre qui vous évoque la nuit, l’obscurité.

5. Les marginaux

Les gens qui dépriment à l’approche de Noël sont dans le meilleur des cas incompris, et dans le pire des cas, mal perçus. Ce sont des casseurs d’ambiance, des marginaux qui ne collent pas à l’esprit joyeux des fêtes, un peu comme ce challenge qui va à l’encontre de l’atmosphère générale et de la vision du plus grand nombre. Lisez un livre à l’opposé de la période de la période de Noël (une intrigue qui se déroule en été, une histoire sur le thème d’Halloween…)

6. La rengaine

Noël est là, Noël est partout, impossible d’y échapper, quand bien même on le voudrait. Il est inéluctable, et il revient inlassablement tous les ans. Un peu comme ces classiques qu’on nous force à étudier à l’école. Parfois, il peut y avoir de bonnes surprises, mais la plupart du temps, c’est surtout une corvée à surmonter. Comme Noël. Lisez un classique.

7. La nostalgie

Enfant, on croit beaucoup. Au père Noël, à la magie, à toutes ces choses qui semblent si fantastiques. Puis, en grandissant, on se rend compte que la réalité est plus sombre que cela, on perd notre insouciance, notre émerveillement, et on le déplore, on se dit que c’était mieux avant. Lisez un livre qui éveille en vous un sentiment de nostalgie (une histoire lue petit, un titre ou un résumé que vous associez à un souvenir d’enfance…)

8. La religion

La majeure partie des fêtes que nous célébrons prennent leur source dans la religion, mais la religion est loin d’être un sujet festif. Combien de massacres, de guerres et de persécutions ont été orchestrés au nom de la foi ? Lisez un livre qui aborde le thème de la religion.

9. Le destin

Les miracles de Noël n’existent pas, du moins pas pour tout le monde. Le destin ne tient pas compte de la période à laquelle il décide de frapper, et les choses ne vont pas s’arranger par magie au moment de déballer les cadeaux ou de couper la bûche. Lisez un livre marqué par un drame (mort d’un personnage, annonce d’une maladie…)

10. L’illusion

On prétend pourtant le contraire, à grand renfort de téléfilms guimauve où « tout est bien qui finit bien » et au nom de ce glorieux esprit de Noël. Tout est doux, tout est mignon, tout est joyeux… Brr ! Toute cette mièvrerie, ça ne vous donne pas plutôt envie de vous plonger dans un thriller ou un livre d’horreur ?

11. Le Nouvel An

Il apporte avec lui son lot de bonnes (ou de mauvaises) résolutions. Vous pouvez essayer de vous promettre de vous montrer plus optimiste en 2021, sachant que c’est fort probablement voué à l’échec, ou plus simplement entamer un livre d’un genre que vous lisez peu, voire pas.

12. L’Épiphanie

On conclut ce challenge avec l’Épiphanie et la célèbre galette des rois. Une note joyeuse ? Que nenni ! Pensez plutôt à la fin qu’ont connue certains souverains, tels que Henri IV ou Marie-Antoinette… Puisse la vôtre être plus douce, mais en attendant, lisez donc un livre qui met en scène un roi ou une reine (qu’ils soient fictifs ou réels).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :