Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

La dernière licorne T.2 : La colline aux cornalines – Marc Séassau

Résumé

Cornaline et Coralie ne font désormais plus qu’une. L’invasion des Throghs a commencé ; au moment crucial, la dernière licorne devra lutter seule contre l’ennemi venu de Kugnar. Dans le monde des lecteurs, Mme Durenne, la vieille dame solitaire, n’a pas oublié la petite fille qui a fait irruption dans sa vie bien des années auparavant… Édouard, lui, veut savoir ce qui arrive à sa camarade de collège. D’où vient l’étrange maladie qui chaque jour rend Coralie plus transparente ? Qui est l’auteur du roman-blog qui le passionne ? Édouard a-t-il son rôle à jouer dans le conflit qui déchire les univers-livres ?

Avis

La colline aux cornalines est le tome qui conclut la duologie de La dernière licorne. Coralie la fillette s’est incarnée en Cornaline la licorne, deux consciences dans un même corps. Ensemble, et en compagnie d’un groupe désigné pour les protéger, elles se préparent à affronter les Throghs et à sauver Thendawyn.

Je n’avais pas été convaincue par le premier tome, mais j’étais loin de me douter à quel point celui-ci serait pire ! J’ai rarement vu un scénario aussi… Invraisemblable ? Inexplicable ? Illogique ? Confus ? Qui part dans tous les sens ? Honnêtement, je ne saurais pas exactement comment le qualifier.

Dans ma précédente chronique, j’avais évoqué mon incompréhension de l’univers et de ses codes, incompréhension justifiée dans ce second tome, où rien ne m’a paru avoir de sens.

Je n’ai pas compris d’où est sortie Coralie quand elle était petite fille. Du livre ? Ce même livre qu’elle n’avait pas encore commencé à écrire ? Qui sont les Throghs ? Pourquoi la traquent-ils ? Que fait concrètement la licorne ? Et surtout, comment le personnage de Cornaline a-t-il pu basculer d’un livre à l’autre ? Qui a créé Kugnar ?

Il n’y a rien, aucune explication, et le peu que l’on sait n’est même pas cohérent. Quant à l’escorte de Cornaline, à quoi sert-elle ? À avoir sa minute de gloire ? La seule et l’unique, alors, parce que la seule chose avec laquelle j’ai eu le temps de me familiariser, c’est le nom de ses membres, et encore, puisque je les ai déjà oubliés…

Non, vraiment, il n’y a rien que j’ai apprécié dans ce roman, à part l’idée qu’un auteur puisse être absorbé par l’histoire qu’il crée (à interpréter de manière plus métaphorique que littérale), mais je ne suis même pas sûre qu’il s’agisse du message que l’écrivain ait cherché à faire passer. C’est peut-être simplement celui que je veux voir en tant que lectrice.

Toujours est-il que cette duologie a été plus qu’une énorme déception à mes yeux, au point de rejoindre les rangs des œuvres que j’ai le moins aimées à ce jour.

Note : 1 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :