A comme Association T.7 : Car nos cœurs sont hantés – Erik L’Homme

Résumé

Réveillé en fanfare par Fafnir, son sortilège-espion, Jasper s’apprête à partir sur les traces du dangereux chamane. Lorsque Jean-Lu, venu à la rescousse, tombe sur trois sbires évanouis sur le pas de la porte, il lui faut inventer une nouvelle série de mensonges – un art très prisé par l’Association ces derniers temps. Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là. Jasper, devenu ennemi public numéro un, est pourchassé par des Anormaux enragés, par un Mage rancunier et même par mademoiselle Rose, transformée en chef de guerre ! Si notre magicien en herbe découvre les secrets des mondes qui l’entourent, il lui manque encore de nombreuses réponses ; à commencer par le mystère des pouvoirs de Nina ! Heureusement, Ombe est là pour le guider, que ce soit pour affronter un loup-garou ou une jolie fille…

Avis

Les investigations personnelles de Jasper se poursuivent dans ce septième et avant-dernier tome de A comme AssociationCar nos cœurs sont hantés. Rose se lance à sa poursuite, convaincue qu’il est l’assassin du Sphinx, tandis que lui-même continue à surveiller le chaman qui cherche Walter.

Bon… Je crois qu’entre cette saga et moi, ce ne sera définitivement pas une grande histoire d’amour. Après un mauvais départ, l’histoire avait commencé à monter dans mon estime, notamment avec le cinquième tome, mais au lieu de s’intensifier à l’approche de la conclusion, mon intérêt recommence à s’émousser.

Comme toujours, je trouve que trop d’éléments sont sous-exploités. La perspective de voir Jean-Lu s’embarquer en toute inconscience dans les pérégrinations de Jasper m’amusait, mais finalement, il est écarté en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Je n’accroche toujours pas au personnage de Nina, même si elle sert (enfin) à quelque chose. Là encore, on passe d’Ombe à Arglaé à Nina dans le cœur de Jasper… À ce rythme, j’espère qu’aucun nouveau personnage féminin ne fera son apparition dans le huitième tome.

J’apprécie davantage Mlle Rose et surtout les conversations avec son « démon de compagnie », mais là encore, je n’ai pas l’impression qu’elles soient d’un si grand intérêt pour l’histoire, même si elles permettent d’en apprendre un peu plus sur l’Association et son fonctionnement.

Je sentais venir depuis longtemps la révélation sur Jasper. En revanche, il y a là encore un point qui me laisse perplexe, concernant le coup monté dont il a fait les frais. Pourquoi avoir procédé ainsi pour tenter de le mettre hors d’état de nuire au lieu d’avoir directement cherché à le supprimer une nouvelle fois ? Il aurait sûrement été très facile pour l’une des personnes impliquées dans la mise en scène de l’approcher avec un Taser sans qu’il ne suspecte quoi que ce soit…

En somme, je reste campée sur mes positions. C’est une histoire correcte, mais je pense qu’elle aurait pu être beaucoup, beaucoup plus étoffée. Les Anormaux se cantonnent principalement aux Vampires et aux Garous (et un peu aux Trolls dans les premiers tomes), les personnages secondaires ne sont pas assez mis en avant ou exploités… Bref, j’ai comme l’impression que cette saga n’a fait que survoler son réel potentiel depuis le début. Vraiment très frustrant !

Note : 3 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :