Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Sherlock T.1 : Une étude en rose – Mark Gatiss / Steven Moffat / Jay

Résumé

Rapatrié d’Afghanistan à cause d’une blessure et de troubles psychologiques, le Dr. Watson retrouve un vieil ami de l’époque de la faculté de médecine qui lui présente son futur colocataire. D’un seul coup d’oeil, cette personne devine qu’il s’agit d’un médecin militaire de retour du Moyen-Orient, qu’un de ses proches est victime d’alcoolisme ou encore qu’il est suivi par un thérapeute. Le nom de ce colocataire ? Sherlock Holmes.

Avis

Une étude en rose est l’adaptation manga du premier épisode de la série de la BBC, Sherlock, une version modernisée du célèbre personnage de Conan Doyle. L’histoire est celle de la rencontre de Holmes et de Watson, mais évidemment aussi d’une enquête à élucider, celle de mystérieux suicides.

Si vous avez déjà vu la série, ne vous attendez à aucune surprise, car le manga la reprend fidèlement. Si vous ne l’avez pas encore vu, rien ne vous empêche de lire cette œuvre, car elle est assez complète pour vous permettre de suivre aisément l’histoire.

Les dessins sont très beaux, très ressemblants par rapport aux acteurs, et les décors n’ont rien à leur envier. Le scénario est lui aussi fidèle et le seul point négatif qu’on pourrait reprocher à ce manga est de ne pas reprendre les dialogues à la lettre (ce qui est assez frustrant quand on connaît plus ou moins par cœur le matériau d’origine).

L’histoire en elle-même, pour ceux qui n’auraient pas vu l’épisode au préalable, est très plaisante, avec des touches d’humour agréables, du suspens et beaucoup de rebondissements, même si elle sert en priorité à introduire les personnages principaux (Sherlock, Watson, Lestrade, Mycroft, Mrs Hudson…) et l’intrigue générale (avec l’évocation finale du plus grand ennemi de Sherlock Holmes, dont l’ombre plane déjà).

On ne va pas se mentir, ce manga est un produit marketing destiné essentiellement aux fans de la série. Ce n’en est pas moins une réussite, car le travail réalisé dessus a été soigné et permet de se (re)plonger avec joie dans l’univers de Sherlock. Pas indispensable, mais sympathique.

Note : 3.5 / 5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :